vendredi 25 août 2017

Décalogue poétique - Prière 05

Sans fin, vous, les pleurs et les cris !
Les tourments débordent des âmes;
Si tu t'en vas, tu me rétames !
Je panse mon cœur quand j'écris.

Les tourments débordent des âmes,
Trop peu d'élus pour tant d'inscrits;
Je panse mon cœur quand j'écris,
Hier le mal, bien nous l’ôtâmes !

Trop peu d'élus pour tant d'inscrits
Sous les abris après les drames;
Hier le mal, bien nous l’ôtâmes,
L'art du déversoir, je prescris !

Sous les abris après les drames,
De nouveau chantent les cricris;
L'art du déversoir, je prescris
Quand de rancœur brûlent les flammes,
Sans fin, vous, les pleurs et les cris.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Pantoum 25/08/2017

3 commentaires:

  1. Oh oui chère Marlène plus ça va et plus "les tourments débordent des âmes". Nos parents, enfants de la guerre n’avaient-ils dit plus jamais ça ?...
    Merci pour cet élan du cœur et bravo.
    Amitiés sincères.
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Annie,
      Alors que je me bats au quotidien pour être une bonne personne en gommant des défauts que je ne veux pas dans mes bagages de vieille dame, c'est vrai que parfois je me dis à quoi bon, on sautera peut-être tous demain avec ces fous qui nous gouvernent ! L'homme n'apprend décidément rien de son passé et reproduit en pire ses erreurs...
      Milles mercis pour tes commentaires Annie, tu sais, "ils pansent aussi mon cœur".
      Amitiés

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer