mercredi 9 août 2017

Décalogue poétique - Prière 02

Rythme décasyllabe écrivait Ronsard Odes 
D'amour quand bellement, sa muse le sonnait.
Elle les lui livrait dans l'écrin d'un Sonnet
Volant à son secours après maints épisodes

Afin d'épancher mieux ses échecs malcommodes.
Lorsque son cœur meurtri, de passion frissonnait
Lors de ses plus beaux vers souvent il chansonnait
Des cris intemporels bien au-delà des modes.

Autre maître à l'époque à la pléiade allié
Du Bellay, préférant en guise de palier
Le mètre alexandrin, d'instinct, à son compère

Œuvrait en régulier pour cet art régalien.
Rime comme eux tercets après quatrains par paires
Ô distique ! un sonnet français ou italien ?

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet français 09/08/2017

2 commentaires:

  1. Bonsoir chère Marlène,
    Pour commenter il faut être allé à la bonne école de notre maître !!! Moi-même j'ai dû relire pour en apprécier l'humour,les jeux de mots, la connaissance que tu possèdes des poètes classiques ! Un immense BRAVO, une réussite !
    Je t'embrasse.
    Amitiés.
    Annie

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Annie,

    Comme toi je bénis le ciel, le jour où ma route a croisé celle de Flormed tout a changé pour ma muse et moi. Le bonus c'est que j'ai fait ta connaissance et je m'en réjouis tous les jours. Merci pour tes commentaires élogieux sous mes poèmes, ils me touchent infiniment... même s'ils ne sont en alexandrins !

    RépondreSupprimer