samedi 23 septembre 2017

Décalogue poétique - Prière 09

Veux-tu que je me prosterne à tes pieds ?
J'ai donné déjà dans d'autres guêpiers
Pour fuir, sans me jeter à tes chevilles,
Avant qu'encor tu te recroquevilles !
Ou ma plume impatiente d'accoucher
Des vers que mon cœur réclame au coucher,
Afin d'épancher sa soif poétique
Quand le monde met à mal son étique,
Ne manquera d'être sur tes talons
En espérant d'autres mètres-étalons,
Pour livrer "Les Poèmes de ma Vie"
Faisant de moi une femme ravie.
Pourquoi, par moment, tu me tyrannises
Lorsque, voûtes en l'air, tu t'organises
Pour piétiner, seuil du firmament,
Mes vœux de ton fougueux tempérament,
Annihilant mon ciel de poétesse.
Tes longues absences d'hier, était-ce
Un châtiment ? je n'en vois la raison
Quand tu es une reine en ma maison,
Imposant ta majestueuse empreinte
Sur tous les lieux que mon regard emprunte.
Et tu me débarrasserais d'un poids
Si tu cessais de me donner un pois
Pour une fève ! à ce jeu-là tu plantes
Tes scores aux débats, que tu supplantes.
Mais nul remords de t'avoir dans la peau
Même à genoux, je porte ton drapeau !
Car avec toi j'avance l'esprit libre,
Assurément tu es mon équilibre.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Blason 23/09/2017 

11 commentaires:

  1. Bonsoir Marlène,
    Quand tu posséderas, selon ton désir bien sûr, mon recueil "Invitation" je pense que tu vas retrouver des similitudes avec ces décalogues, c'est amusant ! Je l'aime bien mon "Invitation" qui n'était pas prévue au programme ! j'aimerais un jour avoir assez d'inspiration pour réécrire dans ce style ! Ce fut passionnant !
    BRAVO de nouveau, ta Muse t’écoutera c'est plus que certain !
    Je t'embrasse pour une excellente soirée.
    Annie

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Annie,
    Merci pour tes charmants commentaires, j'ai justement reçu ton paquet ce soir et je vais voir ton "Invitation" car tu m'as beaucoup intriguée en disant que tu avais relevé des similitudes. Je t'ai envoyé un petit quelque chose moi aussi et nos envois ont dû se croiser, tu devrais recevoir le tien demain.
    Je t'embrasse également

    RépondreSupprimer

  4. Un poème où, gaîment, les rimes enfilées
    En fleurs que le zéphir a bellement stylées,
    Pour les offrir aux yeux que ravit la splendeur
    De leur beauté, poème où l'esprit baladeur
    Trouve un mets raffiné dont la saveur exquise
    Fait jubiler son cœur et son âme conquise
    Par la douceur des mots au mariage heureux.
    C'est là pour le lecteur un accueil chaleureux.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour cher Flormed, cher Maître,
    Ces vers en commentaires m'ont retourné l'esprit et je ne saurais là retrouver mes repères pour te répondre de suite des lignes cohérentes et encore moins en alexandrins. Je suis émue -très-, je suis honorée -vraiment- et je te remercie du plus profond de mon cœur, c'est magnifique ce que tu m'as écrit.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour chère Marlène,
    Oui, comment à la suite de tels vers en rajouter d'autres ?
    Mais ce jour je viens pour te remercier du fond du cœur et si c'était possible de mon âme aussi !
    MERCI, MERCI magicienne des cœurs... Je suis moi également plus que touchée !
    Je t'embrasse et Caly te donne la patte (pas la plume j'en ai encore besoin !)

    Annie

    RépondreSupprimer
  7. Annie mon amie,
    Je suis heureuse de t'avoir apporté du bonheur car c'est dans ces moments que je m'épanouis totalement et tes remerciements si enthousiastes me confirment que "tu le vaux plus que bien !"
    J'ai commencé ma dégustation de "Vagabondages" et mon temps de transport me semble à présent trop court !!!
    Je vous embrasse en retour

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir chère Marlène,
    Tu es gentille vraiment...
    Bonne lecture et bon repos certainement mérité.
    Bises.
    Annie

    RépondreSupprimer
  9. bonjour chère Marlène, je découvre ta plume sur ton blog et j' en suis fortement ravie , quelle est exquise ta plume et ce beau poème si bien écrit , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  10. Hello Iris,
    L'enthousiasme de tes commentaires et un ravissement pour le cœur, je pouvais de loin déjà l'apprécier sur le blogs d'Annie et de Flormed mais maintenant que tes éloges me sont destinées, je suis sur un petit nuage car c'est toujours un grand plaisir de recevoir un bravo, je dois l'avouer.
    Amicalement

    RépondreSupprimer