mardi 9 janvier 2018

La Vie



Une goutte de sang qui tombe sur l’ouvrage,
Et le feu qui crépite au logis démeublé.

C’est la pluie et le vent, le calme après l’orage,
Le fruit pur de l’amour au doux commencement
Tant que le heurt ne vient en ternir le dorage.

Clotho tisse son fil de l’aube au firmament
Tandis que Lachésis, à la main une aiguille,
Répare le destin qu’Atropos déshabille
Avec fougue au bon gré de son tempérament !

Comme elle est source vive ancrée au pâturage,
Chacun vient y cueillir sa part d’entendement,
Sa foi, son envie, et des limbes de courage,

Pour s’échapper parfois d’un méandre endiablé
Où la moindre espérance encourrait un naufrage

Si la vie échouait sur l’esprit accablé.

Annie et Marlène, doucet à quatre main 09/01/2017

12 commentaires:

  1. Bonsoir bien chère Marlène,
    Combien je suis heureuse de retrouver notre poème ici car je suis très flattée d'y voir mon prénom associé au tien, chère amie de plume !
    Une expérience à renouveler avec plaisir !
    Je t'embrasse et j'en profite pour te féliciter.
    Annie

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Annie,

    Mais c'est moi qui suis honorée !! En outre, je suis bien plus gâtée que toi : sur ton site je trône sous un commentaire et une huile somptueux et cette expérience m'a montré à quel point tu excelles, car il y des règles prosodiques qui me sont totalement inconnues ! J'apprends à tes côtés, chère Maitre !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Marlène,
    Pour la petite histoire on m’appelait "madame Annie" quand je faisais l'école ! Non le Maître c'est notre ami Flormed, désormais il me plaît d'être élève à mon tour comme toi à mes côtés, nous travaillons en binôme, c'est différent !
    MERCI tu es adorable de gentillesse.
    Bonne et douce journée.
    Bises.
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Annie,

    Oui bien sûr Flormed est LE MAITRE mais à mon humble niveau tu en es un aussi ! Mais va pour Madame Annie, je trouve cela très chou !

    Bonne journée mon amie

    RépondreSupprimer
  5. bonsoir Marlène, mes compliments pour ce noble poème , il est vraiment magnifique , plus je le relis et plus vos plumes avec Annie ont su se marier dans une parfaite osmose, douce soirée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Iris-Véronique,

    Je te remercie de rester une fidèle lectrice malgré le retard que j'accumule à te lire. Je suis flattée que notre poème te plaise autant car il a vraiment été composé en belle osmose, vers après vers et j'en suis très fière, je l'aime beaucoup aussi !

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  7. A nouveau bonsoir à vous deux, Véronique et Marlène... C'est vraiment agréable de lire de tels encouragements...
    Je vous adore !
    Bises.
    Annie

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Annie,

    Je suis vraiment ravie de l'accueil réservé à notre bébé !
    Et nous avons été toutes 2 fort bien inspirées. Pour le prochain, je serai tentée de par une forme originale et un thème plus léger si tu es d'accord.
    Bisous mon amie

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir et bon week-end Marlène,
    Oh oui je m'en réjouis d'avance !
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Annie,

    Le temps de rattraper mon retard de lecture sur le site d'Iris-Véronique, de terminer mon Sonnet à échos et on peut s'y remettre si tu veux. Bon Dimanche.
    Gros Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de découvrir votre poème à 4 mains sur le site poétique d'Annie et cela me permet de vous connaître. C'est un beau travail que vous avez réalisé ensemble, j'ai apprécié. Maintenant je vais faire un petit tour sur vos écrits.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Madame, Monsieur,

    C'est toujours positivement étrange de lire le commentaire d'un(e) inconnu(e)et je vous en remercie. J'espère que vous ne serez pas trop déçu(e) !
    Amicalement

    RépondreSupprimer