jeudi 15 février 2018

Douce est la tolérance

La tolérance est fleur qui se cultive

En serre au chaud jusqu'à sa floraison,

S'épanouit sous l'onde positive

D'un cœur aimant qu'importe la saison,

Cependant fane à la moindre invective
Tout vent mauvais signant son oraison.

Les âmes dont je suis admirative

En font des bouquets ornant leur maison;
Pas encore assez celles qui les ont !
Au risque de passer pour émotive

Ou autre trait fleurant la déraison,

Chaque jour que Dieu m'offre je m'active
Dans un climat de haine en cuvaison,

A mieux louer sa vertu curative,

Graine du respect et de la raison

La tolérance est fleur qui se cultive.


Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Doucet à refrains sur 2 rimes 15/03/2018

11 commentaires:

  1. Ah la tolérance. Elle se cultive comme une fleur délicate en effet mais cette cutlure est parfois bien difficile. Douce on aimerait qu'elle soit, dure elle est souvent. Une invitation à la réflexion ton poème Marlène, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Hello Marie,
    Merci encore de tes mots sous mes écrits, en fait c'est vraiment très agréable ! Je pense que devenir meilleur ça s'apprend, je pense que l'on est malheureusement plus sollicité par le mal alors la facilité est d'y succomber. Il faut plus de volonté pour écouter, comprendre, relativiser... tous les jours je remets mon compteur à zéro, je me dis à qu'à mon âge certains sont déjà morts et que je dois me réjouir de tout le rab que je pourrais avoir.
    Bien amicalement,

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir chère Marlène,
    Un Doucet sur la tolérance ? Voilà qui aurait plu à notre ami Michel Doucet, auteur de cette forme car il porte plutôt bien son patronyme.
    Quant à ce poème Marlène, il te correspond parfaitement.
    Merci et mes bravos admiratifs à mon tour !
    Je t'embrasse et m'en vais cultiver les fleurs de la tolérance avec toi...
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir ma douce Annie,
    Milles merci de toutes ces précisions et de tes compliments qui respectivement nourrissent mon esprit et mon coeur. Cette forme poétique me ravit et je compte sur toi pour féliciter Michel DOUCET et lui transmettre tous mes bravos ! J'espère que ton pied te fait moins souffrir à présent et que tu peux souffler un peu.
    Je t'embrasse tendrement

    RépondreSupprimer
  5. bonjour marlène , un magnifique écrit que tu nous offres sur la tolérance , mes compliments , ta plume excelle , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Iris-Véronique,
    Je suis touchée de tes mots sont mon doucet et je t"en remercie. Je n'ai pas reçu de notification de ton site depuis un moment alors je vais vérifier si tu as publié un nouveau texte.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  7. On n'en a beaucoup besoin de tolérance en ce momment.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Léna,
    Merci infiniment pour votre commentaire sous mon doucet. Oui dans ce monde individualiste, la tolérance est malheureusement une denrée qui se raréfie, il est important de la préserver.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Léna,
    Je suis allée faire un petit tour sur votre site et je l'ai trouvé vraiment intéressant. Certes, je n'ai pas encore approfondi toutes les rubriques - au demeurant très complètes - mais plusieurs articles m'ont littéralement passionnée.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. De bien beaux vers! Il nous faudra hélas une culture intensive pou pallier le manque de tolérance qui nous distingue!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Alezandro,
    C'est vraiment fort plaisant de lire le commentaire d'un nouveau venu et je dis merci. Oui c'est dur, oui il y a des incorruptibles mais quel autre choix a t'on si l'on veut que les générations futures aient une chance simplement d'exister ! Ma solution est d'essayer de combattre le mal quel que soit son visage.
    Merci pour votre passage et Bonne journée

    RépondreSupprimer