lundi 19 mars 2018

Une chanson magique

Si ma muse en veillant se sent de m'inspirer
J'aimerais composer une chanson magique
Qui nous insufflerait plus d'air pour respirer.

Une ode pour gommer l'ambiance tragique

Par de joyeux refrains aux sons réconfortants
Qui stopperait céans l'effet chronophagique

Du temps, quand nous devons, aux maux plus importants,

Nous consacrer souvent à remettre bon ordre
Au sein de nos esprits tristes et malportants.

Dans mes couplets l'entrain d'espérer puis de mordre

A pleines dents les fruits de la raison de vivre
Sans modération j'offrirais à me tordre,

Afin que ma ferveur en retour vous délivre

Un message infini de bien-être à saisir.
Comme ces papillons que la lumière enivre

Virevoltant en ronde au bal de leur désir,

Mon philtre mélodique happerait les grisailles
De vos jours pour les teindre aux couleurs du plaisir.

Et de ma ritournelle aux moindres représailles

J'irais fleurir vos coeurs pour le mien satisfaire
Quand le soleil reprend la terre en épousailles

De toutes les saisons celle que je préfère.


Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Terza Rima 20/03/2018


8 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. Ce beau poème qui respire la magie en effet pourrait se chanter. Je te sens aussi sensible que moi aux beautés de la nature et de tout ce qui nous entoure et que tant de gens ne "voient" pas. Un régal de bon matin que ce poème. Bonne et douce journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. "Oooh Marie si tu savais
    Tout le bien que tu me fais !"

    Bonjour Marie,
    Merci pour ces mots si gentils, je ne suis pas sûre de les mériter tout le temps ! Même si je revendique ouvertement mes imperfections, je souhaite encore m'améliorer dans ma quête de la "Zen Attitude" qui passe nécessairement par un plus grand respect de la nature, donc par rapport à toi je ne suis encore qu'une élève !

    Bonne Soirée à demain

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir bien chère Marlène,
    Une terza rima que j'adore tant elle est en effet MAGIQUE ! J’aurais bien aimé l'écrire...

    "Quand le soleil reprend la terre en épousailles" que c'est bien dit !

    Mes bravos Marlène et mes amitiés et bisous toujours.
    Annie


    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir ma douce Annie,
    Tu me fais là le plus beau des hommages et je le garderai précieusement dans ma tête et mon cœur pour me redonner du courage quand Erato me mettra un râteau !!!

    Merci mon amie, je t'embrasse

    PS : As-tu des nouvelles de Flormed, je désespère de ne plus lire ses poèmes majestueux ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Marlène,
    Hélas non je lui ai demandé de ses nouvelles mais je pense qu'il ne le peut pas... Comme il manque...
    Bonne et douce journée et bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Annie,
    Merci pour ta réponse, j'espère que ce n'est pas un problème de santé et si jamais c'est le cas que ce n'est pas trop grave et que bientôt nous aurons des nouvelles.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. bonsoir chère Marlène
    voici une splendeur poétique au son de l' humanisme , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Iris-Véronique,
    Merci beaucoup de prendre le temps de venir me lire et me laisser tes mots d"encouragement. Je n'ai pas reçu d'alerte de ton site depuis un bon momoent mais je n'ai pas verifié encore si ce n'était pas un bug.
    Mes Amitiés

    RépondreSupprimer