mardi 3 avril 2018

Plus de sève pour la grève !

Sans prétendre tenir propos démagogique
Je dirais haut et fort qu'au fond cette logique
Prônant à l'injustice au tout alentour ment :

-" Vous avez un travail et même davantage

Que n'a pas le bon tiers pris dans votre chantage
Lors on ne gagne rien à trop être gourmand !"

De nos plants desséchés que néant ne dégrève

Nulle fleur solidaire à offrir pour la grève
Car nos tiges ont poids de leur propre tourment.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Madrigal 03/04/2018

6 commentaires:

  1. Bonsoir Marlène. Tu as dit là en mot très mesurés et bien posés ce que j'aurais dit en poussant un vrai coup de gueule. C'est bien, tu es plus tempérée. LOL!
    Les grèves ça emmerde avant tout les usagers et ce sont toujours eux qui sont pris en otage et certains fonctionnaires ne sont pourtant pas si mal traités au regard de bien des privés. Alors dès qu'on touche à leurs privilèges, ça rue dans les brancards.
    Oups pardon, je m'égare... Bonne et douce soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie,
    Merci beaucoup d'adhérer à ma pensée et je dois t'avouer qu'en discussion je suis beaucoup moins tempérée que ça ! Qu'ils aient des revendications en soi ne me dérange pas outre mesure mais qu'à chaque nous soyons les dindons de leur farce m'excède au plus au point ! Qu'ils aillent donc directement faire leur cirque devant de l'Elysée et je serais première à les encourager ! Tu vois je peux aussi être plus virulente !!
    Mes Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir chère Marlène,
    Tu as eu du doigté pour dire doucement ce que tout le monde pour une fois pense tout haut ! Les plus gênés par cette grève sont ceux qui n'y sont pour rien les pauvres... Quand je les vois coincés dans les métros j'ai de la peine car leur journée est loin d'être finie et le lendemain ils repartent en galère... En haut ? Tu parles ils ont des solutions pour se rendre tranquillement dans leurs jolis bureaux ! Zut je n'arrive pas à écrire sur ce sujet ! Alors MERCI et bravo mon amie.Tu l'as fort bien formulé !
    Je t'embrasse.
    Annie
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Annie,
    C'est vrai que ces sujets politiques en général nous donnent grains à moudre, à nous pauvres poètes ! Le plus dur il est vrai est que "notre précieuse" accepte de souffler les vers bien pesés qui puissent nous satisfaire. J'ai eu cette chance sur ce madrigal et je suis flattée qu'il te plaise. Merci mon amie.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. bonjour chère marlène , un écrit de toute beauté sur l'injustice , mes compliments , bon dimanche , bises

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Iris-Véronique,
    Mille mercis pour ton gentil commentaire qui m'a beaucoup touchée.
    Bon dimanche
    Amicalement

    RépondreSupprimer