jeudi 21 juin 2018

Sonnet marotique en écho

En hommage à Marie et son magnifique poème "Oasis", que je vous invite à découvrir, j'ai eu envie de composer cette transcription en poésie classique. Avec toutes mes excuses à l'auteur pour avoir dû modifier fortement certains passages de la fin ...


Après avoir marché dans cette mer de sable
Nous étions assoiffés de verdure et puis d’eau
Las, dans cet oasis nous posâmes fardeau
De nos corps épuisés de fièvre intarissable.
*
Nos pieds nus à la fraîche, écho méconnaissable, 
Nous écoutions au loin le cri de quelque oiseau
Alanguis dans le soir, nos regards en biseau,
Apaisant nos douleurs à l'effet encaissable
*
Au matin quand le jour doucement reviendrait.
Sous les palmiers l'odeur d'un thé fumant tiendrait
Lieu de vif remontant de ses senteurs de menthe,
*
Augurant le départ de ce havre tout vert,
Méharistes heureux, marqués à ciel ouvert
A jamais en nos cœurs d'une trace charmante.

*
Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet marotique 21/06/2018

6 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. J'ai plaisir à lire un de mes poèmes remanié de manière plus académique. C'est très bien quand deux personnes qui s'apprécient se font écho l'une à l'autre et partagent des inspirations.
    Un grand merci pour cette transcription qui me plait bien. Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie, je ne sais pas pourquoi ma réponse d'hier ne s'est pas affichée ! Je disais que j'étais un peu inquiète car je ne savais pas si tu allais apprécier d'autant que ton original est vraiment parfait et qu'en plus j'ai dû faire des coupures. Me voilà bien rassurée !
      Mes Amitiés

      Supprimer
  2. bonjour chère marlène , merci de nous offrir ce bel écrit auprès d'une tasse de thé , quel délicat enchantement , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Merci beaucoup mais ce merveilleux poème n'est pas une composition personnelle juste une adaptation en classique et j'ai essayé de préservé tout ce qui m'avait touchée dans l'original. Tu as le lien si en haut si tu es curieuse d'aller vor.
      Amicalement

      Supprimer
    2. bonjour Marlène, je reviens vers ce poème qui n' a rien à voir avec celui écrit par marie , tu as écris un nouveau poème façonné de tes mains qui excelle devant la difficulté prosodique et qui donne un effet magnifique , donc c' est une création de ta part inspiré par les vers de Oasis , je t 'applaudis très fort , belle journée, mes amitiés

      Supprimer
    3. Bonsoir Iris-Véronique,
      Merci pour cette réponse vraiment très élogieuse, mais ma création s'est lconcentrée principalement sur les 2 tercets, dans les 2 quatrains j'ai pu pratiquement conserver l'intégealité des beaux alexandrins de Marie.
      Bien Amicalement

      Supprimer