jeudi 12 avril 2018

La mante et la coccinelle

Dame la mante était fort religieuse
Messe le dimanche au matin
Ne manquait pour nourrir son âme pieuse
Du chœur de cantique en latin.
Pourtant au quotidien comme à l'église
Au vu d'une simple analyse
En faits son for n'avait rien de chrétien,
La bonté luit quand l'esprit la détient !
Moins fervente en pratique originelle
Miss "Bête à Bondieu" Megg la coccinelle
Répétait haut : "Dieu saura voir
Si j'ai récolté précieux avoir,
Mon cœur me semble honnête et sage !"
C'est vrai qu'elle aidait son prochain souvent
Sans mauvais gré sur son passage
Recevant chant de mercis émouvant.

De bonne foi l'amour n'est un mirage

Mais sa brillance incite au faux tirage !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Fable 12/04/2018




11 commentaires:

  1. Coucou Marlène. Voilà un poème qui me fait penser à une fable et qui bien sûr me plait car j'aime à l'occasion conter des fables moi aussi. La bête à Bon Dieu n'a aucune chance face à la Mante pas si religieuse que ça, bien qu'elle se présente souvent comme agenouillée pourla prière. Il faut toujours se méfier des bigotes. Bonne et douce soirée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie,
    Et oui tu as tout compris ! Effectivement j'ai tenté d'écrire une fable (pas si évident !) et j'ai bien voulu faire ressortir le grotesque de et l'hypocrisie ceux que j'appelle les "faux croyants" de toutes les religions. Merci de tes passages si ponctuels sur mon site.
    Mes Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir chère Marlène, un bel écrit sur le comportement humain , ta plume excelle comme toujours , bonne soirée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Hey merci chère amie, je suis ravie que ma fable t'ait plu.
      Bien amicalement

      Supprimer
  4. Bonjour chère Marlène ,
    J'avais écrit et tu as lu : " Priez, priez ma bonne dame ..." !
    Je l'aime bien la coccinelle ! Elle a souvent bien raison !!!!
    BRAVO et gros bisous bien plus occupés qu'il y a une ou deux semaines... !
    Annie

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Annie,
    Pardonne-moi mais je n'ai pas souvenance de ce poème, Est-ce dans "Vagabondages" ? Je n'ai pas eu le temps encore de dévorer tes 2 autres recueils mais si tu me dis où je vais aller voir ta merveille, j'ai déjà faire une recherche sur ton site avec l'extrait dont tu parles mais sans succès. Et maintenant tu as éveillé ma curiosité.
    Merci pour ton passage.
    Gors bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Marlène,
      Ta curiosité n'est pas ici un vilain défaut !
      Ce court poème ( coup de gueule !) se trouve à la page 121 de "A l'ancre de mon cœur". Je t'assure qu'il a trouvé ses mots très vite cette fois-là !
      Gros bisous sous le soleil.
      Annie

      Supprimer
  6. Hello Annie,
    J'irai sans faute ce soir découvrir ce pamphlet et voir comment tu peux pousser un "coup de gueule" 😂 ! Je suis sûre de passer un bon moment.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Annie,
      Je viens de decouvrir "Fausse charités" et j'e suis restée bien stupéfaite de la similitude entre nos 2 poèmes avec l'emphase d'une reine poétique ! Nous sommes bien des sœurs de plume !
      Je t'embrasse , bon week-end

      Supprimer
  7. Très beau! "La bonté luit quand l'esprit la détient" est admirablement dit!

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Alexando,
    Merci infiniment votre commentare fait très chaud au cœur car ce vers n'est arrivé qu,en fin de composition quand je m'apprêtais déjà a la mettre sommeil en attendant que ma muse revienne. Bon week-end

    RépondreSupprimer