Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Deux mille vingt, malheur !

En remerciant Iris-Véronique pour cette forme classique qui a réveillé mon inspiration... Deux mille vingt, malheur ou morbide rescrit* ? Quand le progrès poursuit sa lutte en médecine Contre la mort gommant les croix qu'elle dessine Au long du parchemin de par son droit prescrit. Ce virus ravageur nulle part circonscrit Saurons-nous même un jour d'où provient sa racine Pour ne plus qu'il effraie en sa sève assassine ? Je redoute le plan dans lequel il s'inscrit ! Deux mille vingt, malheur Dont tu hérites mal, an neuf à tes prémices Ce n'est vraiment pas juste alors que tu frémisses De ne pas nous chauffer aux rayons du désir Illuminant nos cieux en ardeur opportune. Gardes-nous de ne point revivre l'infortune De traverser le temps sans le moindre plaisir Deux mille vingt, malheur ! Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet à clausules 14/01/2021 * Ordonnance donnée par un souverain sur une affaire particulière

Derniers articles

Elle

Juste un baume d'Amour

Les échos de Noël