Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Cher Valentin

Quand Annie me propose d'écrire avec elle, je ne dis jamais non ! et voilà pourquoi...



Ô mon doux Valentin, je te supplie aimante, N'attends pas le rappel sur un calendrier,
Car c'est dans l'imprévu que l'amour s’agrémente.
N’entends-tu pas le cœur de ta fidèle amante Qui ne bat que pour toi, tel un fier destrier, Galopant à l’assaut de ta rive clémente ?
De l’aube au crépuscule escaladons le temps, Sans cesser en chemin de cueillir nos instants De tendresse.
Dans notre beau jardin nous avons tant de fleurs, Le bonheur ne s’achète, emballé de couleurs, Il se tresse !
Annie et Marl'Aime Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet curtal forme marotique à quatre mains 11/02/2020

Derniers articles

Que notre force soit avec toi

Sur une autre planète