vendredi 22 juin 2018

Héros béni Mamoudou !

Le long de nos chemins au noir panorama
Une lueur m'éclaire :
C'est ce héros béni Mamoudou GASSAMA
Au courage exemplaire

Qui sut mettre sa vie en tout arrière-plan
Pour sauver celle-là d'un ange
Sans se soucier en rien du grave rataplan
Du cœur quand l'effroi le dérange.

Avec l'agilité d'un petit écureuil 
Pour grimper, de ses bras puis ses pieds il fit treuil
Au quatrième étage

Où l'enfant menaçait instamment de tomber.
Cette histoire œuvre en moi au point de succomber
A l'ardeur d'un partage.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet layé 22/06/2018

jeudi 21 juin 2018

Sonnet marotique en écho

En hommage à Marie et son magnifique poème "Oasis", que je vous invite à découvrir, j'ai eu envie de composer cette transcription en poésie classique. Avec toutes mes excuses à l'auteur pour avoir dû modifier fortement certains passages de la fin ...


Après avoir marché dans cette mer de sable
Nous étions assoiffés de verdure et puis d’eau
Las, dans cet oasis nous posâmes fardeau
De nos corps épuisés de fièvre intarissable.
*
Nos pieds nus à la fraîche, écho méconnaissable, 
Nous écoutions au loin le cri de quelque oiseau
Alanguis dans le soir, nos regards en biseau,
Apaisant nos douleurs à l'effet encaissable
*
Au matin quand le jour doucement reviendrait.
Sous les palmiers l'odeur d'un thé fumant tiendrait
Lieu de vif remontant de ses senteurs de menthe,
*
Augurant le départ de ce havre tout vert,
Méharistes heureux, marqués à ciel ouvert
A jamais en nos cœurs d'une trace charmante.

*
Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet marotique 21/06/2018