En offrant leur amour

Dédicace à Sedna et Marie, leurs dernières œuvres sous forme classique : le Zégel 
ont su émoustiller ma muse.
 

Ma muse en son éclat contre la noircissure
Avant que mon cœur soit couvert de chancissure, 
Expulsant la douleur à chaque meurtrissure :
Ils ont perdu la vie en offrant leur amour !

Ils avaient devant eux l'avenir débonnaire
Ces six jeunes troquant M de Millionnaire
Contre Mansuétude et N les exonère ?
Ils ont perdu la vie en offrant leur amour

Stella, Myriam, Charline, et Nadifa, disgrâce !
Antonin, Léo, ceints de bonté, leur grâce
En symbole de ceux dont le mal fait peau grasse 
Ils ont perdu la vie en offrant leur amour

Les injustices tôt m'ont rendue indigente
Car je suis née ainsi par nature exigeante
D'humanité ; je prie une aube intelligente,
Ils ont perdu la vie en offrant leur amour !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Zégel 17/08/2020

Commentaires

  1. Merci de nous rendre hommage une nouvelle fois.. Ton coeur est très généreux ainsi que tes mots. Ton texte est très beau mais hélas, il porte en lui toute la tristesse, la colère aussi que nous éprouvons tous face à cet horrible assassinat. Ces jeunes personnes étaient là dans un but humanitaire mais où est l'humain quand on assiste à de tels faits ignobles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Lise,
      Comme toujours et à jamais je crois que ton billet sous mes poèmes me rendra bienheureuse. Ce n'est pas la même Marie cette fois-ci pour la dédicace et tu me fais penser que je n'ai pas mis de liens, je vais m'en occuper dès j'ai fini de t'écrire ma réponse. Nous avons toutes 2 je crois la même lecture du monde et de ses dérives. Quand il nous est si facile de choisir l'amour c'est d'autant plus bouleversant que d'autres préfèrent la tuerie, la cruauté, la haine. Et bien que chrétienne, je n'offre pas mon pardon à ceux-là, et je l'assume totalement.
      Mes Amitiés

      Supprimer
  2. bonjour marlène, très joli poème sur le deuil et ses conséquences , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Merci de ta venue et de ton billet doux, je suis toujours ravie quand mes vers te plaisent.
      Je t'embrasse

      Supprimer
  3. Bonsoir chère Marlène,
    J'ai lu l’article ce matin devant mon café mon Dieu que est révoltant. Que le monde est cruel... Heureusement que tu as ta plume pour rendre un hommage plus que mérité encore une fois... La mienne est fatiguée, mais elle se rattrapera un jour, je le souhaite de tout cœur car il y en a à dire !
    Mes félicitations pour tes mots aussi et mon amitié toujours aussi sincère...
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour petite soeur de plume,
      Merci pour ton billet et ces belles éloges qui réjouissent ma muse. Je peux la taquiner mais elle est trop mélancolique en ce moment alors je thésaurise ses élans, j'ai vraiment besoin de positiver. D'ailleurs c'est peut-être le même mal qui fatigue la tienne ? Rappelle-toi la solution des poèmes sur toile, d'autant que tu excelles à cet exercice ! Ça te permettra de t'étancher un peu dans le désert.
      Gros bisous, bon dimanche

      Supprimer
  4. Beaucoup d'émotions en te lisant...
    Quand l’injustice et la haine détruisent la vie
    Quand la beauté et l'amour s’effacent
    On reste muet...
    Le silence et les mots de poésie relient l'amour et l'amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Merci pour ton billet si charmant et compatissant sous mon poème en hommage à ces jeunes gens fauchés si cruellement à la fleur de l'âge simplement parce qu'ils s'étaient investis à rendre ce monde meilleur. Je sais que comme moi tu ressens l'injustice. Je me réjouis de ton ton retour et j'espère que tu as bien profité de tes vacances.
      Bises et bon week-end

      Supprimer
    2. Revenue te lire car un poème comme le tien doit être lu plusieurs fois pour l'apprécier pleinement!

      Supprimer
    3. Hello again Marie,
      Tu m'honores vraiment et en même temps que toi je remercie à nouveau ma muse d'avoir si bien écouté la peine dans mon coeur pour la soulager.
      Bon Samedi, bisous

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés