jeudi 16 août 2018

Et si

"Là-bas" récemment déclarée chanson préférée des français, comme un hommage, autant pour l'auteur que pour les 2 interprètes,  j'ai voulu y poser mes vers de poétesse

Et si
Un seul jour au lieu de la haine
L'air du vent prenait douce haleine
Soufflant à nos esprits humains
De la paix les plus courts chemins

Et si
Délivrés du mal qui nous mène
L'amour recouvrait son domaine
L'étincelle au creux de nos mains
Pour voir loin vers nos lendemains
Un azur plein d'espoir sans si

Mais voici
A chaque seconde à la chaine
Des horreurs le flux se déchaine
Jeux mortels des cirques romains
En des lieux communs

Je sais que la vie est riche
De trésors à partager
Mais nos idéaux en friche
Nous amènent à l'outrager

Devant nous la mort fait graisse
Du sol à l'Amirauté
Que bonté en nous régresse
A n'en sauver sa primauté

Et si
Le cœur, l'ardeur, prend pour marraine
Dans nos cieux l'aube y sera reine
Embaumant l'air de nos gamins
Du parfum des fleurs de jasmins

La Terre est beauté dont on s'entiche
Mais voici
L'âpreté pousse à la ravager !
Et si
Nul n'obvie à celui qui s'en fiche
Celle-ci
N'aura que choix de s'ensauvager
Et si
Un virage en grâces ne s'affiche
Endurci
Son talion à nous esclavager

Et si
Tous ces maux sonnent mon allégresse
C'est aussi
Que mon ris dût trop de fois s'y frotter !
Et si
Le bon vin d'abord se dégraisse
Sans ceci
Pas de nectar à siroter

Et si
En miel choit ma plume fétiche
Clair chanci
Tout tend à la décourager !
Sauf si
Comme à l'instar de ce pastiche
Réussi
Mon profond désir de rager
De ci
De là sans fard et sans postiche
Celle-ci
Peut alors mieux se soulager.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Pastiche 16/08/2018 Là-bas
Interprétée par Sirima et Jean-Jacques GOLDMANN
Auteur-Compositeur : Jean-Jacques GOLDMANN (1987)

9 commentaires:

  1. Bonjour Marlène et merci pour ce pastiche dénonciateur des erreurs humaines mais rempli d'espoir... un petit "si" ce n’est rien mais ça changerait tout ! Avec ma fidèle amitié.
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Annie,
    Merci mon amie d'aimer ma revisite de ce tube. Ce sont le plus souvent des chansons que j'aime qui éveillent en moi ce besoin, je ne saurais dire pourquoi. Avec ou sans si un changement urgent est nécessaire pour remettre le cap sur des valeurs essentielles surtout pour ceux qui viennent après.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  4. bonsoir chère marlène, merci de nous offrir cette beauté qui perle au travers de ta plume aimant que l'on devienne simplement humaniste , c' est vraiment un très joli poème , mes compliments , belle soirée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Un grand merci du fond de mon cœur car tes mots me touchent infiniment. Tu y mets tant d'enthousiasme qu'à leur lecture je suis vraiment émue.
      Mes Amitiés sincères

      Supprimer
  5. Bonsoir Marlène et contente de te retrouver avec ce "Et si" si proche de mes propres réflexions... Je rêve d'un monde plus calme où l'homo sapiens aurait enfin compris que sa vie est courte et qu'elle serait plus heureuse sans tous ces drames qu'il génère car hélas c'est l'homme qui fiche le désordre partout pour des tas de raisons qui lui semblent bonnes mais qui au fond relèvent d'un besoin ancestral de destruction. Merci de m'accueillir avec tes mots.
    Je suis rentrée il y a deux heures, normalement c'était prévu dimanche mais j'ai craint la route avec les bouchons des retours ou départs des derniers vacanciers.
    Bonne et douce soirée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonjour Marie,
      Merci de ta visite à peine rentrée de vacances je me sens très flattée ! Je vois que nous faisons partie toutes 2 "des indécrottables idéalistes" mais chasser le naturel il revient au galop !
      Bien Amicalement

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer