vendredi 22 mars 2019

Un signet s'il vous plaît !

Poètes et amis qui passez pour me lire
Vous pourrez sur deux mois partager mon délire
De vous convier, disons, par demi multiplet
A deviner demain de quel endroit magique
J'éditerai la suite, en rimant, c'est logique !
Pour inciter ma muse un signet s'il vous plaît !

Poètes et amis qui passez pour me lire
Sachez qu'en un j'ai dû casser ma tirelire
Pour arriver heureuse où le soleil replet
Caresse tant les fleurs que l'île elles parfument
Si fort, qu'à votre insu, vos narines s'enfument...
Pour inciter ma muse un signet s'il vous plaît !

Poètes et amis qui passez pour me lire
Seul Pindare pourrait composer de sa lyre
Un air mélodieux duquel chaque couplet
S'entendrait à servir l'envoûtante beauté
Du paysage, et l'or dont les cieux l'ont doté...
Pour inciter ma muse un signet s'il vous plaît !


Poètes et amis qui passez pour me lire
Si un jour une envie, un désir fou d'élire
Domicile en un lieu pour faire un soin complet
Du stress que nous vaut bien la sombreur citadine
Je veux croire aux bienfaits de cette balladine
Pour inciter ma muse un signet s'il vous plaît !


Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Balladine 08/03/2019

8 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. Ta muse est loin d'être en panne de mots et je n'éventerai pas le lieu où tu es puisque j'ai la chance de le savoir. Mais je peux dire que ce que tu en décris dans ce sonnet est encore bien loin de la vérité. J'aime ce beau pays aux couleurs d'été, de bonne humeur et de bonne table (si si, j'ai adoré sa cuisine).
    Je te rejoindrais bien si j'en avais encore les moyens, ce qui n'est plus le cas. Quand rentres-tu? ou bien as-tu décidé de rester sur ton île?
    Je t'embrasse Marlène, merci de tes mots ensoleillés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      J'ai réédité ici mon poème en entier après m'être amusée à le découper en devinettes depuis fin janvier. Je suis ravie d'apprendre que tu connais et as apprécié la Martinique.
      Maintenant mes vacances sont terminées et je ne te cache pas que j'y serais bien restée pour y finir mes jours. Dueu seul sait ce que l'avenir me réserve.
      Gros bisous

      Supprimer
  2. bonjour marlène, merci de nous offrir cette exquise balladine au grand complet dont ta plume a su l' embellir , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Iris-Véronique,
      Mille remerciements pour être revenue la relire en entier et laisser ce gentil commentaire qui m'a fait grand plaisir.
      Bien Amicalement

      Supprimer
  3. Bonjour chère Marlène,
    Je relis avec un grand plaisir ta balladine en espérant qu'elle m'inspire autant que ce retour aux sources t'a inspiré ! La nostalgie va réveiller ta Muse j'en suis certaine !
    J'attends la mienne aussi...
    Bonne reprise tout de même, je comprends tes souhaits !
    Je t'embrasse affectueusement.
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Annie,
    Merci d'être revenue apposer ton signet sur ce poême que tu avais déjà visité en pièces détachées. Nos muses se font souvent attendre mais elles reviennent toujours, alors cultivons la patience !
    Je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
  5. Une balladine qui sent bon le soleil et la musique de la Martinique...Un pays qui me fait rêver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie,
      Quelle belle surprise de lire tes lignes sous ce poème rythmé au flux de mon bonheur de retrouver mon île. J'ai fait bonnes provisions de soleil et d'amour pour subvenir aux mois prochains. Oui c'est un beau pays dommage que certains ne le méritent pas, comme un peu partout dans le monde d'ailleurs...
      Mes Amitiés

      Supprimer