samedi 6 avril 2019

Plaid en quatrains par neuf

Il faut de tout pour faire un beau monde,
Monde où nous profiterions de tout !
Tout autre est notre chemin de ronde
Ronde infernale de maux partout !

Partout ne se répand que la rogne,
Rogne du quotidien "pas assez"
Assez de tout pour calmer la grogne,
Grogne et comportements dépassés,

Dépassés aux ailleurs quand l'urgence
L'urgence extrême est de se nourrir.
Nourrir l'ego ne fait résurgence !
Résurgence à pléthore ou mourir

Mourir de faim face au gaspillage
Gaspillage de ceux joints sur plus
Plus de tout mais dont les torpillages
Torpillages fous sont en surplus.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Quatrains en concaténation 06/04/2019

8 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. Tu fais écho à ce que je pense depuis longtemps. L'humain ne sait pas se contenter de ce qu'il a ou de peu, il lui en faut toujours encore plus alors que tant et tant de moins chanceux crèvent de faim partout dans le monde. Jamais l'homme ne gagnera en sagesse, le monde est devenu fou et chacun de nous, à sa mesure, va le détruire jusqu'à ce qu'il crève

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie,
    Tu me rends vraiment très fière de ma dernière création et je suis heureuse que ma muse me l'ait insuflée dans la nuit.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour chère Marlène,
    Je n'ai jamais tenté cette forme connue, mais tu l'as réussie de main de maître ! Je ne peux dire maîtresse, le féminin a bien du mal encore à trouver sa place !!! Dans la forme c’est plus que parfait et moi aussi je ne comprends plus notre monde... L'être humain est égoïste.
    BRAVO encore et toujours.
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour petite soeur de plume,
    C'est un poème en concaténation ! En fait, je cherchais la définition d'"anadiplose" et suis arrivée donc jusqu'à sa répétition dans un texte et subitement ma muse a trouvé l'idée fort plaisante et elle m'a tenue éveillée toute la nuit pour terminer mon poème, je suis vraiment ravie qu'il te plaise car je ne savais pas trop comment il serait accueilli dans la forme surtout parce ce que dans le fond je pensais bien que mes amis poètes partageraient ma pensée.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. bonjour marlène , merci de ce bel écrit à la couleur humaniste où tes beaux vers dénoncent le comportement humain, mes bravos aussi pour la création de cette nouvelle forme , tu excelles , belle fin de journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Iris-Véronique,
    Très grand merci à toi pour ta gentille persévérance à me féliciter avec tant de chaleur malgré les difficultés à poster tes commentaires sur mon site, il n'en ont que plus de valeur à mes yeux !
    Bien Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Superbe création, tant pour la forme que pour le contenu...
    Tout à fait d'accord avec toi, il faut voir les richesses que nous avons même toutes simples et ne pas se comparer sans cesse avec ceux qui ont plus!...Peut-être et surtout regarder ceux qui ont moins...Je reviens d’Éthiopie et j'ai rapporté des centaines de sourires et d'accueil d'enfants et d'adultes qui n'avaient qu'un minimum pour vivre ...En France, on devrait avoir honte de nos exigences...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      Tu es adorable d'avour poursuivi ta lecture à la découverte des créations fantaisistes de ma muse ! Je ne suis que la plume qui donne vie à ses mots. Je suis très honorée qui tu aies aimé nos vers.
      Salutations poétiques

      Supprimer