mercredi 8 mai 2019

En prières aux cieux

En prières aux cieux fuit ma mansuétude
Salutaire transport que je prends à loyer,
Quand mon cœur au pardon ne veut plus s'employer,
En prières aux cieux fuit ma mansuétude !

En prières aux cieux toute l'inquiétude
De mon âme qui voit les autres déployer
Les ailes de nos maux, plus vifs se reployer.
En prières aux cieux toute l'inquiétude...

En prières au cieux mes espoirs de fortune
Pour les uns, vertueux, afin de bornoyer
L'espace à rabonnir en faisant tournoyer, 
En prières aux cieux mes espoirs de fortune.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Bandollière 08/05/2019

10 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. Je lis ce matin ta prière aux cieux et je me joins à toi mais je crains bien que malgré nos prières ne pansent pas nos maux... hélas!
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie,
    Comme toujours la plus matinale ! Merci pour tes lignes sous cette bandollière que j'ai faite prière afin de ne perdre complètement l'espoir face à de nouveaux événements qui me rrévoltent.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. L’âme retrouve le mystère
    D’un voile de paix qui console
    Il a suffi d’une prière
    Pour croire à un possible envol…

    ******


    "Rendez-moi ma Lumière
    Faites une brèche dans le mur
    C'est mon cri, c'est ma prière
    Rendez-moi mon Futur..."

    J-C Gianadda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Ton commentaire m"honore car il est sublime ! Autant ton charmant quatrain qui sait parler à mon coeur, que celui de ce poète que j'avoue ne pas connaître, mais je vais combler cette lacune grâce à toi.
      Bonne journée

      Supprimer
    2. J-C Gianadda est poète et chanteur...
      Il compose des chants religieux mais surtout beaucoup de chants pour les jeunes...
      Une que j'aime beaucoup
      Sur le mur de l'ÉCOLE
      Tu as pris la parole
      Un peu pour refuser cette fatalité
      D'UN MONDE DE VIOLENCE.
      GRAFFITI,
      Sorti d'un hall d'IMMEUBLE
      D'un raz-le-bol aveugle
      Du fond d'une banlieue
      Un soir de couvre-feu
      TU RÊVAIS D'UNE CHANCE.
      Parle-moi,
      J'ai des choses à te dire
      Chante-moi tes délires
      J'écoute à cœur ouvert.
      Parle-moi,
      En RAP, en ROCK, en RAGE
      Je lirai tes messages
      Tes bouteilles à la mer.

      Supprimer
    3. Bonjour Marie,
      Merci de cette belle découverte, ce texte me parle évidemment beaucoup. De mon côté je suis allée à la pêche aux informations sur ce poète-écrivain mais aussi auteur-compositeur-interprète de chants religieux (980 titres à la SACEM), ancien directeur de collège, chevalier de l'ordre national du Mérite et trouve le temps de mener à bien missions humanitaires et religieuses en France et à l'étranger... Je crois qu'un tel homme mérite d'être connu voire reconnu, mais les médias ne s's'intéressent pas à d'aussi belles personnes !!!

      Supprimer
  4. Bonjour chère Marlène,
    Elle est sublime ta prière, je me joins à toi qui sait cela ne peut qu'aller mieux !!!
    Mes bravos poétesse !
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Merci d'encourager aussi bellement ma muse de tes mots élogieux sous cette bandollière en prière, ça rime et pourtant je n'ai pas fait exprès !
      Des bisous ensoleillés cet après-midi

      Supprimer
  5. bonjour marlène , mes compliments pour cette prière toute en ferveur , j' applaudis devant ta si belle plume , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Iris-Véronique,
    Tu es toujours si enthousiaste et charmante dans tes commentaires que je me sens toute flattée. Merci d'aimer ma prière.
    Bien Amicalement

    RépondreSupprimer