lundi 10 juin 2019

Sur les chemins du bien

D'un message transmis au cours d'un rêve tendre
J'ai tiré la leçon : "La sagesse s'acquiert
Avec l'esprit du temps mais point ne se conquiert !"
Depuis lors en mon âme un chant se fait entendre

M'insufflant la ferveur de secours sans attendre

Que l'aurore demain brillera plus qu'hier
Car mon cœur désormais moins d'efforts me requiert
Quand les ressorts du mal viennent à le distendre.

Ne plus craindre jamais tous ses coups de bâtons

Clairement destinés à nous rompre l'échine
Afin mieux de mener son train luciférien 

Maintenant affûtée aux constants marathons

Sur les chemins du bien partout je vais et chine
Dénoncer sans agir, j'ai compris, ne fait rien !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet dantesque 10/06/2019


6 commentaires:

  1. Coucou Marlène. Je l'aime ce poème parce qu'il est plein de sagesse et d'espoir. Les gens laids et les chemins du mal, nous les croisons tous mais il faut autant que possible s'en écarter pour ne suivre que les chemins du bien.
    Ta conclusion et sage bien sûr mais les coups de gueule font tout de même du bien et on ne peut pas partir en croisade contre tout ne serait-ce que géographiquement. Alors on vide son trop plein de ras-le-bol avec nos mots et ce n'est déjà pas si mal... et en plus ça fait souvent du bien.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Je t'adore, tu es si touchante quand tu écris, bien sûr qu'on ne changera pas tous les gens mauvais et bien sûr que les coups-de-gueule feront toujours du bien ! Je dis simplement qu'allier les actes aux paroles c'est beaucoup plus efficace quand on peut et "charité bien ordonnée commence par soi-même"... je m’astreins à être plus positive pour avoir l'envie de faire des choses. Merci de ton commentaire sincère et franc.
      Je t'embrasse aussi

      Supprimer
  2. Bonsoir Marlène,
    Voici ce que l'on appelle un sonnet parfait ! Quant à la morale qui est tienne j'espère que je la rejoins aussi !
    BRAVO toujours et encore.
    Tu es en phase d’inspiration, n’arrête pas surtout !
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Annie,
    Merci petite sœur de plume pour ce nouveau commentaire qui a su encore toucher mon cœur. La morale, concerne surtout ceux qui ne font que cela râler et critiquer mais qui n'ont jamais l'idée de se remettre eux-mêmes en question, mais il y en a aucun chez mes amis poètes ! Et puis j'avais besoin aussi de me reconstruire une armure étincelante pour aveugler mon désespoir ! La chose étant faite je me sens beaucoup mieux.
    Je t'envoie de gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. bonjour marlène, c' est un bel écrit décriant une belle vérité de la vie humaine , mes bravos , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Merci de t'être posée sur mon sonnet dantesque pour y laisser cet gentil commentaire.
      Bien amicalement

      Supprimer