samedi 6 juillet 2019

Aparté poétique

Je dédie ce virelai à mon amie Annie qui m'en a soufflé la formule et plus encore de m'avoir inspiré ce dialogue entre deux amies de plume.

- "Dis-moi l'amie où fleurit
Ta vive pensée
Maintes fois récompensée ?
De mon céleri
Qui de ma finale rit
Ferai rime assonancée !"

- "Première intéressée
Par ce gynécée (1)
Chaque faveur m'ahurit
Quand elle m'est adressée,
Ma plume en mûrit
Mais la dompter je n'essaie !"

Poésie art favori
De naïadacée (2)
De par la rime enlacée
Au vert pilori,
Ô quête du satori (3)
En l'âme cadenanassée !

- "Dis-moi l'amie où fleurit
Ta vive pensée
Maintes fois récompensée ?
De mon céleri
Qui de ma finale rit
Ferai rime assonancée !"

- "Chère, es-tu prête au pari
Qu'un doux canari
Saurait faire une percée
Dans un vrai charivari !
Des cieux,  l'hourvari (4)
De telle force exercée !"

Si plumage du lori
N'est loi préfacée
Pour l'ode d'être embrassée
A fortiori
Lourdeur de sumotori
Bien moins gain de palmacée (5) !

- "Dis-moi l'amie où fleurit
Ta vive pensée
Maintes fois récompensée ?
De mon céleri
Qui de ma finale rit
Ferai rime assonancée !"

- " Mignonne à l'humeur joncée (6)
Racine enfoncée !
Ma muse, au gré, te chérit
D'une valeur prononcée
De couleur foncée
Que ton hommage enchérit."

Tel un vaudou maori
D'allure racée
Prose ! Exquise panacée (7)
Millefiori (8)
De mon coeur endorlori
Dans l'aurore opiacée.

- "Dis-moi l'amie où fleurit
Ta vive pensée
Maintes fois récompensée ?
De mon céleri
Qui de ma finale rit

Ferai rime assonancée !".

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie  - Virelai 06/07/2019

(1) gynécée (botanique) : ensemble des organes femelles d'une fleur.
(2) naïadacée (botanique) : élément d'une famille de plantes monocotylédones aquatiques.
(3) satori (mot japonais) : éveil spirituel brusque et complet que le disciple recherche par la méditation dans le bouddhisme zen.
(4) hourvari (figuré) : grand bruit, grand tapage.
(5) palmacée (botanique) : famille des palmiers.
Dans le poème mis pour cocotier.
(6) joncée : de la souplesse du jonc. Dans le poème mis pour tolérante.
(7) panacée : remède universel
(8) millefiori (mot italien) : mosaïque multicolore.
Dans le poème mis pour "aux multiples effets".

10 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. Et bien dis-donc, là tu me laisses sans voix car si je connais bien chaque mot de ton poème (ayant été bien sage à l'école et bien appris), je me sens toute petite face à cette poésie que je serais bien incapable de construire n'étant pas trop douée pour la poésie classique. Quel talent, j'ai l'impression d'être une nullité totale en te lisant. Annie va apprécier elle qui s'y connait dans cette technique complexe devant laquelle je me sens comme le nouveau-né qui a encore tout à apprendre, ce qui est le cas.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie,
    Bien sûr ton commentaire me flatte énormément mais je crois que tu te sous-estimes beaucoup trop. J'avoue que ce poème n'était pas facile de part sa construction et surtout les rimes que j'ai choisies mais juste un travail de patience car tu sais aussi bien que moi que nous sommes à la merci des caprices de nos muses !
    Encore milles mercis pour tes éloges et bon week-end

    RépondreSupprimer
  3. Des rimes qui chantent et s'entrelacent au rythme de la pensée et qui s'envolent en se riant des rimes et des mots!
    Bravo pour ton énorme talent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Je suis vraiment touchée par ton commentaire si élogieux, moi qui trouve à ta plume tant de belles qualité. Le virelai est un exercice de style qui n'est pas si compliqué mais le choix des rimes peut corser la difficulté mais la satisfaction est amplifiée.
      Bon week-end

      Supprimer
  4. Bonjour chère Marlène,
    Ah je regrette bien de ne pas t'avoir suivie mais là je ne suis pas à la hauteur de ta plume savante !!! Mille bravos car il fallait le faire ce Virelai ! Flormed t’aurait accordé son fameux "coup de cœur "! Et il aurait eu raison !
    Encore bravo et merci pour l'attention qui me touche !
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Comme d'habitude ton grand coeur me fait trop d'honneur car la grâce de ta plume est incomparable. Maintenant être "Coup de coeur" de Flormed, ça j'aurais bien aimé !
      Je te remercie et t'embrasse bien fort

      Supprimer
  5. Bonjour Marlène,
    Nous avons discuté jeudi soir sur la ligne H.
    Comme convenu, je vous recontacte pour que nous puissions discuter.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sabrina,
      Merci pour ce détour sur mon blog pour conserver le lien d'un échange très plaisant. La prochaine fois tu peux me laisser ton adresse mail dans ton message, pas de crainte il ne sera pas publier mais je pourrais t'écrire en direct. Je te souhaite une très bonne soirée

      Supprimer
  6. c' est excellent chère marlène , ta plume nous transcende , merveilleux , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Iris-Véronique,
      Merci d'être passée pour me laisser ton message si charmant avec de si beaux compliments. Je suis sûre que ma muse appréciera !
      Bonne soirée et bon dimanche

      Supprimer