lundi 22 juillet 2019

Loin des yeux, au coeur accroché

En hommage à tous les poètes et poétesses, en particulier Annie, Iris-Véronique, Marie By Marie, Marie Mimoza, Bizak et celui qui m'a tout appris Maitre Flormed, qui font vibrer mon cœur intensément au rythme de leurs chants si différents mais chacun si plaisant.

L'important, dès lors, à mes yeux 
Que le monde est bien accroché 
A ses travers vils et sans charme 
Est d'avoir un recours puissant 
Contre l'horreur qui s'accomplit 
Affligeant la Sainte présence.

Poésie ! Auguste présence 
Dont l'aura d'or pur saute aux yeux 
De ceux pour lesquels s'accomplit 
Son doux règne au vent accroché 
Pour atteindre en souffle puissant 
L'eden où domine son charme.

Parmi les vertus de ce charme, 
L'équité durcit sa présence 
Dotant le faible ou le puissant, 
Lors la gloire ouvre de grands yeux !
Un destin au ciel accroché 
Naturellement s'accomplit !

Pour beaucoup, il ne s'accomplit 
Jamais aucun attrait du charme 
Sans un visuel accroché
Pour lui seoir réelle présence, 
Tout élan passe par leurs yeux 
Car l'aspect est le plus puissant.

Mais un attachement puissant 
Entre humains naît, puis s'accomplit 
Même sans se voir dans les yeux.
D'autres liens concourent au charme, 
Affranchis d'acte de présence, 
Leur nœud est ailleurs accroché !

Quand mon esprit s'est accroché 
Au creux des vers d'un flot puissant 
Par l'accord des mots en présence, 
Lentement le sort s'accomplit,
Je sens sous l'effet de son charme 
Me monter les larmes aux yeux.

Loin des yeux, au cœur accroché
Le charme de plume, art puissant,
S'accomplit outre la présence !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie  - Sextine 22/07/2019

9 commentaires:

  1. Bonjour Marlène et merci pour ce poème difficile à commenter pour moi qui suis loin d'avoir ton talent et de comprendre tous les styles de poésie qui existent. Parfois je me sens bien gourde de ne pas comprendre et c'est un peu le cas ici. Mais je t'ai relue deux fois pour essayer. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Marie,
      Et tu en as tout à fait le droit ! Voire de ne pas aimer du tout car les formes poétiques très contraignantes comme la sextine peuvent avoir un rendu dérangeant j'en suis consciente. Ici chaque mot constituant la rime doit être repris dans chaque strophe selon un ordre établi. Pas évident du tout de composer 6 vers différents avec un même mots alors avec 6 mots c'est un défi ! Je te remercie de ta fidélité à me lire et de répondre si vite en commentaires si charmants.
      Gros bisous

      Supprimer
  2. Bonsoir chère Marlène,
    Je crois bien n'en avoir écrit qu'une seule sextine : "L'horloge de grand-mère" que mon époux a cachée à l'intérieur du boîtier pour, qui sait un jour, quelqu'un la découvre !!! C'est dire la difficulté à réussir cet exercice poétique ! Donc encore une fois toutes mes sincères félicitations !
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma douce Annie,
      Ta bienveillance me touche sous ce premier essai qui m'a vidé la tête et méritera sans doute des corrections mais qui me convient pour l'instant comme ça. Je m'en vais l'admirer ta vieille horloge, histoire de prendre une leçon supplémentaire !
      Gros bisous mon amie

      Supprimer
  3. Quel travail!
    J'ai lu plusieurs fois car il faut bien "s'accrocher" pour saisir le sens "puissant" de ton poème...Alors les "yeux" s'ouvrent et un "charme" magique "s'accomplit" ... L'art du poète devient "présence" ....

    "Loin des yeux, au cœur accroché
    Le charme de plume, art puissant,
    S'accomplit outre la présence !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Merci, un très grand merci à toi d'être allée chercher le message quelque peu enfoui de ce poème sous la contrainte de style et les caprices de ma muse. Merci de citer ce vers duquel l'étincelle s'est allumée sans savoir l'incendie qu'elle déclencherait en moi ! Ton commentaire, vos commentaires me sont le plus beau des sourires.
      Reçois ma plus sincère gratitude, Marie

      Supprimer
    2. Coucou Marie,
      Merci aussi de m'avoir rappelé l'essentiel par tes mots reprenant les miens en écho, tout ce que je vous dois à vous mes amis poètes alors j'ai rajouté une dédicace en votre honneur.
      Bon week-end Marie

      Supprimer
  4. mes bravos chère marlène, pour cet écrit fusionnant avec l' amour de la rime , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Je profite de la présente réponse pour te remercier du temps que tu prends pour venir sur mon site découvrir mes écrits et me gratifier de tes commentaires charmants dont je tire grand honneur.
      Mes amitiés renouvelées

      Supprimer