samedi 3 août 2019

Le poète dans la dèche

D'une main prenez une fable " La cigale et la fourmi" et de l'autre le qacid, poème lyrique arabe d'un seul tenant bâti sur le même mètre et la même rime, un bravo et je vous livre ma nouvelle composition. 

Le poète dans la dèche
N'ayant le moindre bout d'esche
Rien, dont sa plume s'allèche
Sec, à faire banque blèche (1)
Assentit à grande pêche
Avant qu'ennui ne l'empêche
De parer ce coup de brèche
Qui lui rendait l'âme rêche.
Il creusa dans sa cabèche (2)
Tant à perdre la bobèche (3)
Pensant monter une mèche
Y compris d'une flammèche :
- "Je me meurs en panne séche
Ma lyre telle os de seiche
N'émet plus son onde fraîche,
Mon coeur a perdu son prêche.
Muse, ne soit pas pimbêche
Ouvre tes champs que je bêche !
Mes vers souvent en calèche
N'arment plus aucune flèche !"
Lors sa déesse revêche
Lui servit pot d'escavèche (4).

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie  - Fable en qacid 03/08/2019

(1) Faire banque blèche : avoir un passage totalement improdutif sans rentrées d'argent.
(2) Cabèche : dans le poème mis pour cerveau
(3) Bobèche : dans le poème mis pour tête
(4) Escavèche : en Wallonie mets typique de poisson conservé dans le vinaigre, remontant à l'occupation espagnole dont les propriétés de conservation sont interessantes pour les grands navigateurs.

8 commentaires:

  1. Coucou Marlène. Là tu as fait fort pour trouver autant de mots en "èche". Je suis admirative et pour une muse en panne sèche, je trouve que tu t'en sors plutôt glorieusement. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie, championne olympique du commentaire ! Je suis ravie que le subterfuge à ma disette poétique t'ait plu, à défaut de grives j'ai préparé des merles mais j'ai sorti l'argenterie quand même !!!
      Bon week-end et gros bisous

      Supprimer
  2. Le poète dans la dèche
    N'est jamais en panne sèche
    Et tu le prouves brillamment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie,
      Merci de ta visite et de tes bonnes vibrations. Je me réjouis que mon calfeutrage mon ait pu faire illusion !
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. mes bravos chère marlène pour ce magnifique écrit , pas facile d' écrire ainsi, mes amitiés

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Iris-Véronique,
    Je te suis vraiment reconnaissante de ce commentaire avenant sous ce poème bien plus technique qu'artistique mais j'y ai trouvé du plaisir c'est bien là pour moi l'essentiel !
    Je te souhaite un bon week-end, mes amitiés

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Marlène,
    On ne s'amuse pas assez et quand on le fait en poésie avec en plus des rimes en èche par exemple, ça vaut le coup de te lire avec le sourire à lappui ! Merci Marlène pour tout ce que tu nous offres ! Maintenant j'ai la pêche jusqu'à ce soir !!!
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Ce n'est vraiment pas pour rien que nous sommes soeur de plume et ton commentaire du jour qui traduit si admirablement mon état d'esprit quand j'ai composé ce qacid en forme de fable(ou vice versa) afin de traiter ce passage à vide pour tout poète si angoissant avec humour et légèreté.
      Gros bisous et bon week-end

      Supprimer