mardi 24 septembre 2019

Chant précieux

Il suffit bien souvent d'un léger souffle pour qu'une ou deux plumes s'envolent...
De son hommage m'est venu un quatrain, des rimes de mon quatrain il a composé le sien. Lors ma muse gourmande a demandé : "un autre !". Sa générosité est aussi immense que son talent alors je me sens infiniment honorée de vous offrir ce poème à quatre mains composé avec Zeid dit Flormed.



J'ai reçu de mon Maître en poésie classique
Une étoile d'honneur qui reluit dans mes cieux,
J'appris hier cet art du plus brillant cacique !
Lors ma muse chante " Ô mon doux Précieux".

La poésie en fleurs, au pré de l'art classique,
Réjouit les esprits séduits par les hauts cieux.
Le chant du rossignol et le cri du cacique
Ont chacun son attrait, plus ou moins précieux.

Tel saut de ballerine oeuvre en danse classique
D'une pointe à nous faire aiguillonner les cieux,
Par respect hérité de son rang de cacique
Les effets de la rime autant sont précieux.

Un amoureux du beau rend gloire au vers classique
En révérant les âmes d'or voguant aux cieux.
Ce que jamais ne fait un lugubre cacique
Qui prend son terne cri pour un chant précieux.

Flormed et Marl'Aime  - Stances 24/09/2019

10 commentaires:

  1. Salam, marl'aime

    Me voilà venu voir notre "enfant" comme promis.

    À la prochaine!

    Bises poétiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salam Flormed,
      Finalement j'ai préféré conserver ton vers car je ne me sentais plus d'y toucher. Je suis déjà tellement heureuse d'avoir partagé ce moment de création avec toi, tu nous avais tant manqué à Annie, Iris-Véronique et moi-même ! Ce n'est que du bonheur de lire et de t'écrire.
      Encore mille fois merci, bises poétique cher Maître

      Supprimer
  2. Magnifique hommage et superbe texte pour fêter le retard de votre mentor à toi, Annie et Iris. Je me sens nulle quand je lis de tels textes. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      By Marie a sauté mais je t'ai reconnue toujours à te déprécier ! Je te l'ai dit le classique ça s'apprend ! Et si tu as au moins autant de talent qu'avec tes photos tu feras un carton car tes messages sont forts.
      Merci de continuer à venir me lire je suis vraiment heureuse de recevoir tes billets.
      Gros bisous

      Supprimer
  3. [img]https://i66.servimg.com/u/f66/11/67/03/59/chant10.jpg[/img]

    RépondreSupprimer
  4. Merci Flormed c'est superbe, je l'ajoute tout de suite.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. bonjour marlène, qu'il est merveilleux ce poème , subtil, délicat , avec les mêmes rimes à la clé , ton union avec notre cher maître est une osmose où il fait bon vous lire tous les deux, mes compliments admiratifs , nous t 'attendons depuis longtemps sur poésies chère poétesse , quand nous offres-tu cet honneur ? même si tu n' as guère le temps d' écrire , peu importe , belle journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Iris-Véronique,
    Tu es vraiment adorable, merci beaucoup ! Je sais que ce poème est à mettre à l'actif de Flormed car en m'offrant d'abord le poème, puis ensuite le quatrain, il a cueuilli ma muse et elle s'est épanouie.
    Bonne journée, bien amicalement.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Marlène,
    Je me doute du plaisir que vous avez pris Flormed et toi à composer ce doux poème ! Je vous félicite tous deux et je me félicite d'avoir de tels amis...C'est précieux !
    Encore bravo et gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie, ma soeur de plume,
      Nous avons composé à l'envie alors ça s'est fait d'instinct et en deux jours, nos muses réciproques ne se sont pas fait prier. Merci de tes éloges, poétesse !
      Gros bisous

      Supprimer