dimanche 29 septembre 2019

Trivers sulfureux

Bafouant le respect l'homme en sa dignité
A perdu le prestige adoptant d'autres mœurs
Ne servant désormais qu'au mieux sa vanité
Tant à pourvoir la terre en bien piètres semeurs.

Aux graines du partage et de l'humaine estime
Ils préfèrent planter celles des avarices :
Orgueil, gloire et argent où l'ego trop extime (1)
Leur fait tous, crûment dit, se péter les varices !

Dans l'espoir je compose avec et puis sur eux
En attendant de voir si par leur descendance
Les champs d'amour seront sous meilleure intendance
Avant de l'oppresser d'un trivers sulfureux !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Trivers 29/09/2019  

(1) extime : de la part de l'intime volontairement rendu public

8 commentaires:

  1. bonjour marlène , quelle beauté que ce poème où sonne ton pleur de révolte contre le genre humain, mes compliments pour ta plume , bon dimanche, mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Que ton commentaire charmant me comble de bonheur en ce dimanche pluvieux ! Je suis vraiment touchée que tu sois sensible à mon "pleur de révolte" (J'adore l'expression !)
      Milles mercis, bon dimanche.
      Bien amicalement

      Supprimer
  2. Pas si sulfureux que cela et j'aime ta réaction face à cette partie de l'actualité qui laisse rêveur... et moi aussi. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie d'être toujours prompte à me laisser tes éloquentes impressions sur mon blog. J'en suis toujours trés honorée. Oui, j'avais bien besoin d'extérioriser aprés tous les faits choquants, devenus banals, qui semblent ne plus révolter l'opinion publique à présent.
      Gros bisous et bon dimanche

      Supprimer
  3. Je mets toujours beaucoup de temps pour écrire un petit mot ...C'est vrai que notre société bafoue l'humain, l'amour et le partage...Les actualités se délectent de la haine, je ne peux plus les regarder...Je rêve d'un journal télévisé où l'on ne parlerait que de faits positifs...juste pour donner à tous le sourire et le désir de suivre un chemin d'espérance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      Ne te formalise pas du tout pour le temps que tu mets à écrire ton billet, je n'impose absolument aucune contrainte car seule m'intéresse l'envie ! Et cela s'accompagne donc de la liberté d'aimer ou ne pas aimer un de mes écrits mais jusqu'ici je n'ai que des louanges alors je n'arrive pas le savoir. Sinon je vote pour ton "journal de rêve" je crois que nous aurions tous meilleur moral et peut-être plus de compassion les uns envers les autres.
      Merci encore de ton charmant billet. Bonne soirée. Des Bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Marlène,
    Il est vrai que nous laisserons à notre descendance une terre pauvre des ses valeurs anciennes, si nous continuons à demeurer aussi égoïstes.
    Je te félicite pour ta plume riche de ses convictions plus que respectables !
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Je pense malheureusement que la situation est pire, je pense que nous avons déjà condamné plusieurs de nos descendances par notre laxisme maintenant ce qui me fait juste frémir c'est d'apprendre à partir de quel degré : le 2ème, 3ème ou 4ème ?
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer