jeudi 31 octobre 2019

Ainsi...stance

Mon dernier cri de rancœur pour cette année c'est promis car j'entre en phase "noëllistique" dès demain !

Dûment dans la douceur d'amour, d'amitié,
Je régénère en suc ma saine apparence
Avant qu'elle flétrisse au pic de carence
Asséchée à l'air de ces temps sans pitié
Qui nous infecte tous dans la transparence.

Face aux manquements d'un monde vicié
L'ardeur de la bonté le mal ne compense
Un cran bien en deçà de ce que l'on pense
D'autant qu'un vif clan à l'art initié
De l'agiotage* oeuvre à sa récompense !

Leur pourrissement très diversifié
Se déploie en secret défiant l'outrance
Même, et chaque éclat accroît sa pénétrance
Dans le fond de nos cœurs émulsifié
Par un dépit extrême exaltant leur transe.

Sans aucun remords d'avoir concilié
Je rime à dessein de faire résistance
Aux démons prenant une belle prestance
Pour régner aux cieux d'espoir humilié !
Fatal que j'enrage ainsi plus d'une stance !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Stances 31/10/2019 

* Agiotage : manoeuvre spéculative

8 commentaires:

  1. Bonjour Marlène. On sent un peu d'impuissance et de rage dans tes mots face à ce monde en folie et surtout en déclin. Tu l'exprimes dans de jolis vers très recherchés. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Merci de me rester fidèle en lecture, tu m'es vraiment précieuse et j'espère t'en donner la preuve avant Noël. J'avoue achever une phase de dépit profond en découvrant coup sur coup des réalités dont j'étais loin de m'imaginer l'étendue mais je vais rentrer dans ma période préférée celle des fêtes de fin d'année et là plus de place à la morosité ou la rancœur, tu peux me croire sur parole !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. bonsoir marlène, tu décris parfaitement les maux au manque de l' altruisme , mes bravos pour ce poème sublimement peint de ta main , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Iris-Véronique,
      Merci pour ton commentaire qui me touche infiniment, ce ne sont que des stances mais j'ai longtemps cherché comment les agencer dans ce poème et même après avoir publié j'ai encore remanié. Je pense le faire encore ...
      Bon week-end d'Halloween

      Supprimer
  3. Bonjour bien chère Marlène,
    Je vois que nous sommes en osmose complète ! Seule la forme diffère mais le fond d’écœurement est bien présent ! Oui pensons à autre chose de plus sain ! Mes bravos attendris.
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Merci pour ton billet sous mes stances désabusées mais déjà je me sens envahie par la fièvre des fêtes de fin d'année et j'ai enterré mes vers de désespoir.
      Bon week-end de la Toussaint
      Gros bisous

      Supprimer
  4. Il faut croire encore malgré la rancœur, le doute, les regrets, l’écœurement à des petits phares qui viendront guider notre monde vers des rivages plus sereins!
    J'admire ton talent dans chacun de tes poèmes, on sent un travail de recherche considérable pour dire tes émotions...Mille bravos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Tes éloges sont des présents qui n'ont pas de prix d'autant que le charme de ta plume est incontestable alors je suis vraiment très flattée ! Oui, Poétesse, je garderai toujours de l'espoir simplement pour faire place au bien je dois évacuer le mauvais !
      Bonne soirée, mes amitiés

      Supprimer