dimanche 13 octobre 2019

Avec un simple sou

Avec un simple sou vais-je vous stupéfaire ?
En bout, par ci, souci, le gris instantané !
Mais rajoutant là rire, écho simultané,
Je compose un sourire aux coeurs que je préfère.

Lors l'extrême souffrance ainsi  vient se défaire
En France s'est perdu des souhaits le pouvoir
Ce grand soulagement nous servant de couvoir !
Je compose un sourire aux coeurs que je préfère

Pour récolter des sous, à bas le laisser-faire
Des sournois aimant mieux se haïr pour des riens !
Aux souvenirs exquis des souffles terriens
Je compose un sourire aux coeurs que je préfère

Avec un simple sou vais-je vous stupéfaire ?
Je compose un sourire aux coeurs que je préfère.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet à échos 13/10/2019

12 commentaires:

  1. Avec ou sans un simple sou j'aime tes poèmes Marlène alors même si je ne suis pas stupéfaite, je suis conquise à te lire. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Marie,
      Merci de ton billet rapide comme l'éclair à venir me féliciter ! Tu sais pour moi c'est une manne pour attirer ma muse alors je te suis très reconnaissante.
      Gros bisous

      Supprimer
  2. Subtilité poétique autour d'un sou...Et j'ai adoré...
    Ma grand-mère qui tenait une épicerie m'a montré ce que c'était un "sou"...
    petite pièce de monnaie de rien mais pour un sou on pouvait s'acheter une friandise!
    Et puis un de mes grand-père qui comme j'étais née un 6 août m'a dit en souriant..." tu ne vaudras jamais plus que 6 sous"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      Et une inspiration venue pendant la nuit que je me suis empressée de noter. Un sou c'est vrai ce n'est pas grandchose mais c'est beaucoup quand on sait quoi en faire... J'ai bien aimé découvrir tes souvenirs d'enfance, charmants tes grands-parents !
      Bonne nuit

      Supprimer
    2. "C'était un sou
      Et son p'tit trou
      Un bonbon doux
      Un roudoudou
      Juste un p'tit sou
      Deux gros bisous
      Sur tes deux joues
      Ma Maminou
      Juste un p'tit sou
      Qui fait le fou
      En sucre roux...
      Qu'il a bon goût
      Mon petit sou"

      Supprimer
    3. Comme un coucou fou
      Qui joue au hibou
      Au coup de bambou
      D'un tout doux bagou
      Sens dessus dessous
      Des clous au caillou !
      Poutous au chouchou

      Hello Marie,
      Tu dois te douter que j'ai adoré !
      Merci énormément pour le joujou...

      Supprimer
  3. belle poésie
    --------

    Un sou, rond soit-il ou carré
    Même quand il sonne et trébuche,
    Il ,ne peut remplir une cruche
    Ni rouvrir un chemin barré ;
    Mais lors d'un moment difficile
    Ce petit rien peut être utile.

    -------

    M.Zeid

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A presque rien peut s'amarrer
      La vaillante abeille qui bûche
      Afin de construire sa ruche
      L'essentiel est de démarrer !
      Car un sou d'ardeur fait missile
      Ciblant un futur qui rutile !

      Bonsoir cher Flormed,
      Merci encore de m'honorer ici de tes vers, je ne peux y faire autrement que de composer pour toi ma réponse en rimes embrassées !
      Bisous et Bonne soirée

      Supprimer
  4. Bonjour Marlène,
    Le mot sou était un mot que l'on aimait car sa valeur était énorme pour les enfants que nous étions ! Un carambar, une sucette et l'on se sentait riche ! Aujourd’hui, l'euro nous rend plutôt grognon ! La valeur n'est plus la même...
    Ton poème est riche de ton amour des mots !
    Bravo et gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma chère Annie,
      Je te rejoins totalement la valeur de l'argent n'est plus du tout la même comme ne l'est plus celle du travail ! Forcément l'homme y perd, le riche comme le fortuné !
      Merci de ton billet qui réjouit ma muse et mon coeur.
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  5. bonjour chère marlène, quel plaisir exquis de lire ta belle plume autour de ce sou fort symbolique exprimant la souffrance de l' humanité qui n' en a point , j' adore ton refrain , bon dimanche, mes amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir chère Marie,
    J'ai bien aimé ton commentaire dont les éloges sont comme de précieuses pépites à déposer là pour enjoliver ma parure poétique.
    Bon dimanche, mes amitiés

    RépondreSupprimer