mercredi 4 décembre 2019

Un art si brillant

Mes plus anciens amis de plume, Annie et Flormed, se font des politesses - bien méritées ! - alors ma muse bien entendu veut y participer, quand je vous dis que je suis son esclave... !!!

Vous louer en duo, fort longtemps que j'y songe
Mais ma plume tournoie au bord de l'encrier
Malgré mon désespoir me faisant lui crier :
"Par pitié, pose-toi" - ce n'est pas un mensonge ! -

Je redoutais jamais ne pouvoir me fier
A ce bonheur divin qui réjouit tant mon âme
Condamnée aux gâteaux sans saveur de cinname
Puisque rien n'est plus doux que de versifier !

L'appétence d'écrire à l'air libre repose
Il suffit quelques fois d'un doux parfum de rose
Que deux charmants amis distillent de la main.

Annie et Flormed, un art si brillant ne se plume !
Un jour, presque chenu pour mieux luire demain
Le plus dur est l'attente avant qu'un feu l'allume.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Bout rimé 04/12/2019

8 commentaires:

  1. Magnifique hommage à ces deux grands poètes Marlène. Bonjour, bonne journée et un gros bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Merci d'avoir aimé mon poème pour Annie et Flormed qui sont comme tu l'écris 2 grands poètes que j'admire énormément. Je m'en vais voir ton conte maintenant
      Bisous et bonne soirée

      Supprimer
  2. Bonsoir chère Marlène et pardon pour mon retard ! Que j'aime ce bout-rimé qui me flatte trop ! Lire mon prénom aux côté de celui de notre ami je n'y crois pas ! Mais je vais du coup te demander si je peux le mettre sur mon blog car tu as fort bien travaillé mon amie comme toujours !
    Merci et bravo, je suis très touchée.
    Je t'embrasse avec affection.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère petite soeur de plume,
      Tu es toute excusée car tu sais bien que chez moi on vient par plaisir et non par devoir ! Je suis heureuse que mon bout-rimé te plaise car je dois avouer que c'était le but recherché, j'espère faire coup double avec notre Maître si d'aventure je n'ai pas trop fauté dans ma composition !
      Tu peux le publier bien sûr car c'est toujours pour moi un honneur de retrouver un de mes écrits sur ton blog.
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  3. bonjour marlène, quel subtil et délicat poème , c' est une splendeur , mes compliments , cela t' a joliment inspirée les maîtres de la plume , j' adore tes vers magnifiés , belle fin de journée , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Je te remercie avec ferveur de ton billet vraiment si charmant ! Je suis heureuse de l'accueil fait à ce sonnet en bout-rimé en hommage à Annie et Flormed en echo au sonnet d'Annnie en l'honneur de Flormed !!
      Je te souhaite un bon week-end. Bien Amicalement

      Supprimer
  4. Mettre à l'honneur tes poètes amis est très généreux et ils le méritent tellement.. bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sedna,
      Merci pour ton nouveau billet qui me touche et en toute humilité je t'avoue que je me contente d'obéir à ma muse, vertes je conçois que tout sort de mon âme mais je ne comprends comment tout cela fonctionne, c'est juste plus fort que moi quand un évènement déclenche une émotion. Ce qui est souvent le cas auprès de mes amis de plume ! Mais tu sais bien tout cela..
      Bon Dimanche, amicalement

      Supprimer