Cher Valentin

Quand Annie me propose d'écrire avec elle, je ne dis jamais non ! et voilà pourquoi... 


Ô doux Valentin, je te supplie aimante, 
N'attends pas le rappel sur un calendrier, 
Car c'est dans l'imprévu que l'amour s’agrémente. 

N’entends-tu pas le cœur de ta fidèle amante 
Qui ne bat que pour toi, tel un fier destrier, 
Galopant à l’assaut de ta rive clémente ? 

De l’aube au crépuscule escaladons le temps, 
Sans cesser en chemin de cueillir nos instants 
De tendresse. 

Dans notre beau jardin nous avons tant de fleurs, 
Le bonheur ne s’achète, emballé de couleurs, 
Il se tresse ! 

Annie et Marl'Aime 

Sonnet curtal forme marotique à quatre mains 12/02/2020

Commentaires

  1. Bonsoir chère amie de plume,
    Je découvre cet uniVERS splendide et je te remercie de nous avoir publiées ici !
    Gros bisous chère Marlène.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Annie,
      Merci d'être passée par chez moi. Et oui, j'aime bien faire des changements chaque année mais souvent j'ai besoin d'une bonne semaine d'ajustement pour remettre mon site comme je le souhaite. Je suis vraiment très fière de notre sonnet.
      Bonne soirée et très gros bisous

      Supprimer
  2. Des mots liés au service de l'amour... quel bel investissement à deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sedna,
      Je te suis très reconnaissante de tes passages sur mon blog pour y laisser tes charmants billets.
      A bientôt, mes amitiés

      Supprimer
  3. Bravo, quel beau poème! Je ne sais comment vous parvenez à écrire à 2, cet exercice me paraissant tellement personnel, mais sans doute, comme tous nos Valentin, vous avez su vous trouver autour d'un même Amour avec un grand A, celui des valeurs et des mots qui les subliment. Alors bien sûr, quand c'est une telle évidence, il faut s'unir!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Sophie,
    Quel grand bonheur pour moi de te lire sous ce poème cher à mon coeur puisqu'il parle d'amour ! Je reconnais qu'écrire à quatre mains ne se fait pas avec tous les poètes, mais mon amie et mon Maître de plume, Annie et Flormed, avec qui j'ai tenté l'aventure sont tous deux d'une telle générosité dans leur art, que la chose est aisée et donne lieu à un vrai partage alors c'est très réjouissant.
    Je suis sûre que ta soirée de Saint-Valentin fut divine et que ton Valentin sait que les autres jours peuvent la célébrer aussi !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Les élèves sont en vacances...Je prends donc un peu de temps pour rendre visite aux amies...
    C'est avec plaisir que j'ai découvert ton nouvel univers et ton poème tout empli d'amour et de tendresse...Il faut "tresser " nos bonheurs avec des brindilles d'amour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      Je te souhaite de bonnes vacances et te remercie de consacrer du temps à tes amies de plume. J'attends de mon côté impatiemment la notification m'annonçant une de tes pépites poétiques.
      Bien amicalement

      Supprimer
  6. bonjour marlène, vous êtes toutes les deux en union parfaite pour écrire des vers , celui-ci est tendre , amoureux , cela fait du bien à le lire , mes félicitations à toi et annie , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ieis-Véronique,
      Milles mercis pour ce billet si élogieux Je reconnais que j'ai beaucoup de chance de pouvoir écrire avec Annie et nos poèmes à quatre mains font plus du double de lectures sur mon site alors je crois qu'ils plaisent !
      Mes Amitiés

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie de votre visite sur mon site et plus encore de vos billets doux. Marl'Aime

Articles les plus consultés