Que notre force soit avec toi

Poème pour ma nièce et sa famille en souvenir de leur adorable petit compagnon, Ioda parti hier trop vite et trop tôt ! 


Avant de reposer au fond de sa tombelle
Il a su rendre ici chacun de nous heureux
S'il est vrai que la foi des montagnes déplace
Chaque fois ses câlins l'augmentaient de plus belle
Quand il venait pointer son minois chaleureux,
Mais un mal inconnu dans le deuil nous replace. 

Tu resteras, Ioda, dans nos coeurs lourds de peine
Même si forcément un bonheur doucereux
Le chagrin le plus vif avec le temps remplace,
Aucun autre minet ne poussera le pêne
Déverrouillant ta place. 

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet curtal forme anglaise 11/02/2020

Commentaires

  1. Un joli et tendre hommage à Loda. Pour avoir perdu récemment deux chats, je sais les larmes qui coulent quand ils s'en vont. Le mal inconnu pourrait être comme pour mon Jules la PIF (péritonite infectieuse féline), mortelle, dévastatrice et malheureusement insoignable. Je suis de tout coeur avec toi ma chère Marlène. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma chère Marie,
      Je pensais bien que tu serais touchée par ce poème car je sais combien tu aimes les animaux et aussi que tu étais encore dans la peine d'avoir perdu ton Jules. Ça soulage tellement de trouver les mots pour parler des maux !
      Bonne Journée et gros bisous

      Supprimer
  2. Combien il est dur de perdre un animal de compagnie. Ils font partie intégrante de la famille et je comprends ta tristesse.. j'ai connu ce vide aussi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sedna,
      Oui je connaissais ce minou vraiment incroyable, il aimait les câlins autant que sa liberté alors il fallait s'adapter ! Mais c'est beaucoup la tristesse de ma nièce et sa maman, ma soeur, qui me déchire le coeur encore plus.
      Merci de ton billet, toujours très apprécié.
      Mes Amitiés

      Supprimer
  3. bonjour marlène, quel exquis poème d' amour et de tendresse pour ce chat , ta belle écriture a su le narrer magnifiquement , mes amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Iris-Véronique,
      Je te remercie énormément de ton commentaire si bienveillant, tes compliments me touchent toujours autant !
      Bien amicalement,

      Supprimer
  4. Bonjour Marlène,
    Oh que c’est douloureux ! Ah j'en ai eu des larmes pour chaque petit amour perdu...
    Merci pour ce beau mais triste poème. Merci pour cette douceur en vidéo.
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Merci pour ta douceur au bas de ce poème, je sais l'élan de tendresse sincère qu'elle véhicule puisque tu y es passée aussi. Ce n'était pas mon chat mais j'ai eu le bonheur de partager son toit (chez ma soeur !) et c'est grâce à lui que j'ai décidé d'adopter mon trésor Nacarat !
      Gros bisous

      Supprimer
  5. Ces petites boules de poils sont des trésors de câlins et quand ils partent, leur absence est un grand vide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Marie,
      Je me sens très flattée que tu aies pris ces quelques minutes pour me rendre visite.
      Toutes mes amitiés

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie de votre visite sur mon site et plus encore de vos billets doux. Marl'Aime

Articles les plus consultés