Comme si la foi


Le meilleur c'est la fin ! Les animaux nous montrent le chemin c'est certain !


Certains humains sont prompts à jurer sur la bible
Comme si la foi sort des mains d'un bon chrétien
Ou tout autre croyant prônant qu'il la détient !
Je ne saurais trouver la posture crédible !

Par mes convictions de l'espace invisible
Malgré ces faux-semblants ma ferveur choit mais tient.
Certains humains sont prompts à jurer sur la bible
Comme si la foi sort des mains d'un bon chrétien !

Pendant ce temps leur coeur de haine inextinguible
Flambe à tout vent qui souffle ! Alors, ami, fais tien
Bon usage du fil qui vivant te retient,

Fourbe écheveau le rompt, parcours droit l'entretient !
Certains humains sont prompts à jurer sur la bible
Comme si la foi sort des mains d'un bon chrétien.


Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnettin 11/06/2020

Commentaires

  1. Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Je te remercie d'être venue me lire et me transmettre ton sentiment sur ce message qui me trottait à l'esprit depuis cet épisode ahurissant de bêtise de ce vieillard sénile. Je ne comprends pas ceux qui le soutiennent ou plutôt si c'est qu'ils sont comme lui ! Alors à 70 ans et + ça s'explique mais pour les beaucoup plus jeunes ça m'inquiète davantage ! Ces humains-là sont très décevants (pour rester tolérante !) mais tant que sur ma route je croiserai une belle âme comme toi pour partager mes valeurs et mes efforts pour reconstruire un monde meilleur je garderai l'espoir. Et quant à ce c... pourtant devenu président le toutou très malin me venge bien à la fin de la video.
      Bien amicalement

      Supprimer
    2. Bonjour Marlène,
      Enfin un sourire naît sur mon visage si triste... D'autant plus que je garde la petite chienne si douce de maman ...
      J'avais écrit sur le sujet déjà... " Priez, priez ma bonne dame ..." Bravo mon amie et pardon de ne pas m'étendre.
      Gros bsious.
      Annie

      Supprimer
    3. Merci d'être venue ici quand ton saigne
      Cueillir quelque sourire en mon humble toit
      Par osmose une humeur aussi triste que toi
      M'envahit désirant assombrir mon enseigne.

      Bonjour Annie,
      Tu m'as sorti du coeur ses vers spontanément et je vais les faire sonnet plus tard en ton honneur.
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
    4. Sedna a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Comme si la foi" :

      J'ai de plus en plus de mal à aimer l'humain.. de par ses vices, sa violence, il met en danger ses prochains. Quant à Trump, j'espère que les électeurs ne vont pas lui donner le trône une seconde fois. Quand on pense à Obama et ses essais de transformation non aboutis, j'ai peur que ce monde ne se relève jamais de sa folie. J'adhère à ton texte, la foi ne fait pas tout. C'est dans les actes du quotidien, que l’homme montre sa vraie valeur, religion ou pas.

      Bonjour Lise,
      Je fais des bêtises souvent à vouloir trop bien faire et notamment en voulant gommer des fautes sur mes réponses aux billets. C'est ce qui s'est passé sans doute et j'ai supprimé ton commentaire au lieu du mien sans même m'en rendre compte. Je reposte comme je peux, vraiment désolée de cette étourderie.
      Mes Amitiés

      Supprimer
  2. bonjour marlène, quelle magnifique excellence en lisant ton poème sur le comportement humain de la négation , bravo , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Une visite de toi qui met mon coeur en joie, déjà parce que tu as aimé ma dernière publication mais surtout parce que je vais recevoir prochainement une notification pour poème de ton crû.
      Bon week-end et gros bisous

      Supprimer
  3. Admirative pour ton style et la forme toujours aussi parfait..
    Et en accord avec toi sur le fond...Quand on jure sur la bible qu'au moins on est la décence de vivre le message de l'évangile: "Aimez vous les uns les autres, partagez"...Sinon c'est un parjure...
    Que l'on fasse aussi entendre le discours de Marthin Luther King..."J'ai fait un rêve, qu'un jour, cette nation se lèvera et vivra la vraie signification de sa croyance : "Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les hommes naissent égaux."

    J'ai fait un rêve, qu'un jour, sur les collines de terre rouge de la Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité.

    J'ai fait un rêve, qu'un jour même l'état de Mississippi, un désert étouffant d'injustice et d'oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice.

    J'ai fait un rêve, que mes quatre enfants habiteront un jour une nation où ils seront jugés non pas par la couleur de leur peau, mais par le contenu de leur caractère. J'ai fait un rêve aujourd'hui

    J'ai fait un rêve, qu'un jour l'état de l'Alabama, dont le gouverneur actuel parle d'interposition et de nullification, sera transformé en un endroit où des petits enfants noirs pourront prendre la main des petits enfants blancs et marcher ensemble comme frères et soeurs.

    J'ai fait un rêve aujourd'hui.

    J'ai fait un rêve, qu'un jour, chaque vallée sera levée, chaque colline et montagne sera nivelée, les endroits rugueux seront lissés, les endroits tortueux seront faits droits, et la gloire du Seigneur sera révélée, et tous les hommes la verront ensemble. "

    Que l'on fasse écouter les chansons de John Baez et tant d'autres... « J’ai besoin d’un autre monde/Celui-ci est presque disparu/Pourtant trop de rêves/N’ont jamais vu le jour »...

    Merci pour ce poème-réflexion qui me touche beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Bien sûr je suis flattée de ton accueil sur ce message profond que volontairement j'ai voulu aborder d'un ton léger. Mais je sens que c'est moi à présent qui dois te remercier d'avoir développé dans ton billet et de si belle manière la portée de la pensée que j'y avais cachée. Pour cela il faut avoir l'ouverture d'esprit d'une grande voyageuse qui a vu la misère dans beaucoup de pays mais a croisé à ses côtés la générosité sans faux-semblants. Qu'y a-t'il de plus vrai que quelqu'un qui n'a rien et trouve le moyen de partager quand même ! Ces humains-là existent et ont toujours existé, chez eux toutes les déviances qui pourrissent le monde n'ont pas leur place.
      Merci Marie de cet échange qui me fait tant de bien.
      Mes amitiés renouvelées

      Supprimer
    2. Je t'offre ce poème..."Tous les regards de la terre, tous les regards rencontrés, montrent que nous sommes d'un même pays et les sourires et les gestes échangés ne s'oublient jamais " https://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.com/2017/07/en-hommage-tous-ceux-et-celles-que-jai.html

      Supprimer
    3. Bonsoir Marie,
      C'est beau et plein d'espoir, merci beaucoup ! Si la majorité n'avait même qu'un dixième de ton âme la vie serait tellement plus douce ! Malheureusement le partage de cette richesse-là aussi n'est pas équitable.
      Bonne soirée

      Supprimer
  4. Revenue vers ton beau texte. Je m'aperçois que mon premier commentaire a été supprimé ?? alors, je relis en silence mais n'en pense pas moins ..-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Lise,
      Merci d'être repassé chez moi et de m'avoir alertée, pardon j'ai dû faire la sottise sans m'en rendre compte mais j'ai reposté comme j'ai pu.
      Oui c'est vrai qu'en relecture parfois on découvre des aspects qu'on avait pas vu avant ! Bien

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie de votre visite sur mon site et plus encore de vos billets doux. Marl'Aime

Articles les plus consultés