L'éclat du poète


Pour Adama TRAORÉ et George FLOYD


Sur la toile entre violences et invectives, il est possible aussi de lire autre chose, de découvrir de belles personnes et par leurs écrits de ressentir un soulagement comme un espoir offert pour croire encore en l'humain. 
Je partage avec vous ce fabuleux remède en ces moments de haine qui  montent en puissance, lisez-le ce sublime poème et vous vous sentirez mieux :

Il n'a nul besoin de rimes pour faire
Briller de mil feux ses vers qu'il préfère
Écrire en prose aimant la liberté
Du plus bel air de sa grande cherté
Pour nous dépeindre en rêve l'Arcadie
Bizak le poète en or irradie...
Marl'Aime



Je suis né dans l'unité de l'univers
Je ne cherche rien à attester
Je cherche à être ce que je suis, admiratif
Contemplatif de ce monde incommensurable
Dans la splendeur des choses et des êtres
Je ne me contorsionne pas à démontrer
Pour savoir d'où cela vient
Nous sommes nés pour être heureux
Pas pour le chagrin ni pour le désespoir
Ni pour nous accaparer des choses futiles
Et nous accrocher comme des sangsues en péril
Je n'aime ni le regard sévère ni celui hautain
Ni celui du cuistre ni celui de la suffisance
L'homme est né libre
Il n'a pas le monopole de la vérité
Ni le droit d'avoir des esclaves
Le monde est poésie
Il est crée comme tel, il est parfait
Nul besoin d'en rajouter sinon le ternir
Les hommes sont nés pour partager
Pas pour dilapider sans vergogne
L'amour est l'essence même de la vie
C'est la sève qui coule dans nos corps
Qui élève nos âmes et les transcende
Ainsi est l'humanité

Bizak, publié le 05/12/2015

Commentaires

  1. Très beau billet. Moi aussi, je suis outrée par ce qui se passe aux États-Unis et ce président qui attise ses mots, pour s'assurer la bienveillance de son électorat.. Pendant cette période de confinement, on a parlé de solidarité et maintenant, on s'aperçoit que nos vices reprennent le dessus : pollution avec ces masques inondant la nature.. violences gratuites. Le racisme par des gens de loi est carrément insoutenable. Je n'espère plus mais j'aimerais pourtant.. Le genre humain est parfois si détestable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      En citant en ces 2 martyrs j'ai voulu rendre hommage à tous ceux qui sont morts gratuitement quand on sait comme la vie est précieuse on ne peut qu'être indigné, révolté et bien plus encore de tout cela. Parce que je veux rester une croyante digne, contrairement à certains qui se contentent de caresser la bible pour se croire bons chrétiens ! Je dirai les hommes d'état sont tous d'impénitents pécheurs (péchés capitaux, tous !), je laisse Dieu s'occuper de leur sort sa justice est bien plus puissante ! Maintenant, ce qu'il m'est permis de faire avec mes moyens je m'y active, consciente que je pourrais faire davantage en m'organisant mieux mais je l'assume complètement car c'est plus honorable que de ne faire rien !
      Mon 2ème hommage est pour Bizak " Poète de l'univers", j'adore sa plume et ses messages que je trouve stellaires comme les tiens. Je l'ai découvert l'an dernier sur le site de Marie et comme il ne publie plus j'ai continué à lire son oeuvre à rebours et je suis tombée sur cette pépite qui m'émerveille à chaque lecture. Merci d'avoir partagé mon sentiment.
      Mes Amitiés

      Supprimer
  2. Merci pour le poème de Bizak

    "Les hommes sont nés pour partager
    Pas pour dilapider sans vergogne
    L'amour est l'essence même de la vie
    C'est la sève qui coule dans nos corps
    Qui élève nos âmes et les transcende
    Ainsi est l'humanité "

    ****************

    Si les hommes pouvaient vivre d'amour et de partage, l'univers serait peuplé de fleurs, de chansons, de rires et de fêtes...

    Et je joins ce ces mots de Jacques Brel

    Quand on a que l'amour
    A s'offrir en prière
    Pour les maux de la terre
    En simple troubadour
    Quand on a que l'amour
    A offrir à ceux-là
    Dont l'unique combat
    Et de chercher le jour
    Quand on a que l'amour
    Pour tracer un chemin
    Et forcer le destin
    A chaque carrefour
    Quand on a que l'amour
    Pour parler aux canons
    Et rien qu'une chanson
    Pour convaincre un tambour
    Alors sans avoir rien
    Que la force d'aimer
    Nous aurons dans nos mains
    Amis, le monde entier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Oh Marie si tu savais tout le bien que tu me fais ! "(Pardon Johnny !)
      Déjà ta ténacité pour me poster ton commentaire me flatte énormément car ce bug est très dissuasif et je réfléchis actuellement à l'option de fermer ce blog mais ce ne sera pas avant début d'année prochaine.
      Bizak nanque à tous, d'ailleurs c'est sur ton site que nous nous sommes croisés et que nos muses se sont toutes reconnues je dirai et ce fut une évidence pour moi comme pour Sedna. J'ai besoin de ressentir du positif quand je lis un poème, même quand le message dénonce, et je trouve cela chez vous tous et cela m'apporte un réconfort presque vital par ces temps si perturbés.
      Merci pour ta bienveillance, amicalement.

      Supprimer
    2. Merci Marl'Aime, grâce à toi j'ai pu connaitre le site de Poétika, c'est un paradis de mots, un jardin de rimes et d'images c'est merveilleux!

      Supprimer
    3. Coucou, je ne m'en rappelle même plus ! Mais je viens d'y aller faire un tour et j'ai vu ton magnifique poème trôner avec un petit texte sur toi, j'ai trouvé cela très beau, très mérité, très waouah ! Tu le dis bien c'est merveilleux !

      Supprimer
  3. bonjour marlène , bravo pour nous offrir ton élan poétique du moment , celui-ci est superbe , comment ne point être indifférent devant les insanités commises depuis des lustres dans le pays de l' oncle Sam ! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Iris-Véronique,
      Je te remercie d'avoir aimé ce poème de mon ami poète Bizak bien qu'il soit en prose sachant tes préférences pour le classique j'en suis d'autant plus heureuse. Tu as raison je suis de plus en plus horrifiée des dérives aux US et malheureusement de leur impact aussi en France.
      Je t'embrasse

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie de votre visite sur mon site et plus encore de vos billets doux. Marl'Aime

Articles les plus consultés