Douze ans déjà

Franchement d'OBAMA à TRUMP, il faudra qu'on m'explique  !


Ce jour,  je m'en rappelle avec quelques regrets
Maintenant grand malaise au motif de la rage
Qui coule abondamment sans trouver nul barrage
L'empêchant de franchir d'intangibles degrés.

Que de temps écoulé, de ferveur à l'engrais
Pour récolter un blé dépourvu du dorage
Que réclame le peuple en complexe sevrage
De son accoutumance aux excès du progrès.

Douze ans déjà que j'eus au fond du coeur d'infimes
Signaux d'espoir qu'enfin de l'oeuf (*) nous nous défimes
Pour sortir de facto du cercle vicieux.

Nous avons dans l'histoire assez de témoignages
Permettant d'adopter les choix judicieux
Mais nous pâtissons tous de mauvais surlignages !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet français 01/07/2020 

(*) Paradoxe de l'œuf et de la poule, exemple le plus connu du cercle vicieux situationnel


Commentaires

  1. bonjour marlène , c'est un magnifique sonnet que l' amertume laisse couler sur des jugements abjects , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Mon premier billet doux sous ce poème cher à mon coeur, je te le dois alors ma reconnaissance t'est totalement acquise. Merci infiniment Poétesse de ta fidélité. Bises dévouées

      Supprimer
  2. Tes mots traduisent la pensée de beaucoup.. enfin un président noir qui a essayé de changer les choses mais voilà, ces crétins ont mis en place un clown qui se moque de tout, et qui détruit ce qui avait été amorcé... j'espère qu'ils ne vont pas continuer avec ce "charlot" dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Oui l'élection de Barak OBAMA avait une valeur symbolique qui devait faire avancer les mentalités suprémacistes arriérées mais à quoi bon cela si c'est pour mettre ÇA derrière !
      Je te rejoins totalement sur "charlot dangeureux" mais là vois-tu je suis sur mon petit nuage car je suis allée sur ton site et tu m'as enveloppé le coeur dans du velours alors je suis plus zen qu'à l'heure où j'ai composé ce sonnet !
      Bon week-end, bien amicalement

      Supprimer



  3. Tout à fait d'accord....pour une fois j'avais enfin de l'espoir que le monde aille ds le bon sens ...vers les valeurs que tu prone dans ton blog et que je partage totalement...mais depuis c'est la chute libre...et j'ai perdu mes illusions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mel,
      Merci d'avoir pris du temps pour me lire c'est toujours très plaisant de recevoir une nouvelle venue et comme je suis curieuse j'aimerais bien savoir comment tu as trouvé mon site ou plutôt chez qui si cela ne te dérange pas. Bien sûr je te rendrai la politesse car je le fais toujours mais je t'avoue aussitôt que je suis très sélective soit j'accroche ou pas mais si c'est pas je m'en excuse à l'avance.
      A bientôt donc... bon week-end

      Supprimer


  4. J'avais laissé précédemment un commentaire . ...en réponse à ton message...il n'apparaît pas... bizzare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mel,
      Merci pour ton message, vraiment désolée mais il arrive ce bug à la publication des messages sur google et je ne sais pas pourquoi, c'est très ennuyeux. Mes Amitiés

      Supprimer
  5. Moi aussi j'ai été déçu par l'apparition d'un personnage abject...Barak OBAMA avait une valeur symbolique pour faire avancer et construire des passerelle entre toutes les différences

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      C'est tout à fait cela ! Je ne dis pas qu'il était parfait car nul ne l'est sur terre mais son carisme et son intelligence étaient évidents et pouvaient contribuer à faire bouger un peu les choses auprès de ceux qui ne sont incurables ! Il reste encore tant de chemin à parcourir pour un semblant d'égalité. Merci d'avoir aimé mon sonnet.
      Bien Amicalement

      Supprimer
  6. Bonsoir Marlène,
    Encore un bijou poétique que je suis en retard à lire... Ne cesse jamais décrire et de pousser tes cris contre l'injustice !
    Bravo car j'épouse ta cause !
    Gros bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Tu sais bien que pour moi ce qui prime c'est l'envie et le plaisir alors jamais d'obligation, jamais de retard ! Du coup, ton billet d'aujourd'hui sous mon sonnet est comme un cadeau-surprise qui me procure grande joie.
      Je t'embrasse

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés