Echos de muses



En écho aux muses d'Annie et de Flormed,   qui se sont amusées en 2 beaux bout-rimés ! Ma source d'inspiration inépuisée et inépuisable !


Ma muse en bonne amie amignonnant mon coeur
Pour cueillir des bouquets contre ton vague à l'âme
Du partage profond que sa largeur réclame
S'affaire à vous offrir ses verres de liqueur

Son humeur tente à mort d'enivrer la rancoeur
Mauvaise conseillère intruse en sa famille
En collectant l'effet de ramille en ramille
S'affaire à vous offrir ses verres de liqueur

Sa plume au souffle vif pour vous rejoindre en chœur
Au clair étincelant de la lune si pleine
Dans le ciel des mots doux volant à perdre haleine
S'affaire à vous offrir ses verres de liqueur

Ma muse en bonne amie amignonnant mon coeur 
S'affaire à vous offrir ses verres de liqueur.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet à échos en bout-rimé sur " A toi Flormed "  de Annie 26/07/2020 

Commentaires

  1. Bonjour chère Marlène,
    Voilà comment l'on fait revivre une Muse qui paresse ! Et de muse en muse on s’amuse vraiment ! Ça fait un bien fou... Bravo et merci du fond du cœur...
    Je t'embrasse fort.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Je ne comprendrai jamais vraiment comment ça fonctionne alors je serai toujours étonnée de ce tour de magie et je me contente de profiter de ses effets. Ton poème déjà celui de Flormed ensuite ont déclenché le processus pendant que je composais j'espérais seulement que mes vers vous plaisent, merci de m'avoir rassurée aussi vite !
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  2. Encore un exercice très réussi. tes blogs amis inspirent ta muse. Mille bravos pour ce nouveau poème ciselé et très rythmé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      C'est souvent c'est vrai mais ce n'est pas systématique et comme je le disais à Annie je suis totalement soumise aux caprices de ma muse sans pouvoir ni les analyser, ni les contrôler le moins du monde (et c'est bien mieux comme ça !). En ce moment, elle est subjuguée par de nombreux poèmes et m'envoie ses bonnes ondes alors je cueille ! Je te remercie d'être venue me lire et de garder l'envie de le faire, j'en reste vraiment très touchée.

      Supprimer
  3. Tes verres (vers) de liqueur s'emplissent de poésies, d'amitié et de partage et on les déguste avec plaisir...Les mots vont et viennent, au gré de la vie, cueillons les quand ils viennent nous faire un clin d’œil!...En ce moment les miens arrivent en vrac sur mes dernières photos...Il faut les contrôler, ces petits sont très fugitifs, ils s'enfuient parfois avant même de les avoir aperçus...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Marie,
    Merci d'avoir relevé le jeu de mot je me suis tellement amusée quand je composais mes vers ! Je suis tout à fait d'accord avec toi, les mots s'enfuient si vite que je me lève la nuit pour les noter mais j'en ai laissé s'envoler tant et tant car ma muse des fois déborde c'est pour tous les mois où elle déserte (une fois plus de 6 mois !) et j'étais désemparée alors en ce moment je me gave !
    Bises

    RépondreSupprimer


  5. Salut Marl'Aime merci de tes visites et tes mots bienveillants..mais tu m'as écris Marie sur tes. commentaires..c'est qui ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mel,
      Oui je viens de voir mon erreur et encore toutes mes excuses, Marie est la poétesse qui m'a mis son billet juste au-dessus du tien et je te recommande son site comme tous ceux que je suis, ce sont toutes des plumes merveilleuses, en prose ou en classique, qui font du bien à mon petit cœur !
      Amicalement

      Supprimer
  6. bonjour marlène, quel bel hommage à deux plumes qui excellent , poème aux doux accents de liqueur , bravo , belle journée , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-Bonjour Iris-Véronique,
      Merci infiniment d'avoir aimé ce sonnet à échos en bout-rimé et de l'avoir écrit car il est cher à mon cœur !
      Des bisous

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés