En soutien au Liban

J'ai choisi l'une des plus belles chansons d'amour des années 90 pour composer ce pastiche et honorer à ma façon le Liban cruellement endeuillé le 04 Août 2020 .


Quel terrible accident a frappé durement
Le Liban notre frère en ferveur sûrement
Et dont le cœur de ville explosa si fébrile

Beyrouth en deux coups est tombée à genoux
De mortels remous tout à côté de nous
Choc indélébile !

Sans nul ménagement, dans un détonnement
Qui vibra tellement qu'on crût un tremblement
La cause est puérile, effet d'un plan stérile !
Je crée un joli ban en soutien au Liban
En soutien au Liban

Tant d'innocentes âmes
Ont péri dans les flammes
Qu'avec tous les sésames
Les fautifs n'auront grammes
De pardon dans les cieux
Nul regret pour eux, vivre est précieux
Trafiquer spécieux
La cause est puérile
Effet d'un plan stérile
Choc indélébile !

Sans nul ménagement, dans un détonnement
Qui vibra tellement qu'on crût un tremblement
La cause est puérile, effet d'un plan stérile
J'écris un joli ban en soutien au Liban

Je filais une trame où nous réalisâmes
Que l'argent faussement ne donnait nullement
Plus d'or journellement qu'un pur attachement
Liant réellement les hommes et les femmes

Oui Beyrouth en deux coups est tombée à genoux
Mais elle n'est pas servile à demeurer docile
Face aux mortels remous tout à côté de nous
Seul l'amour annihile un choc indélébile

Mon larynx imbibant, ma fureur exhibant
Je crie un joli ban en soutien au Liban
En soutien au Liban
En soutien au Liban
En soutien au Liban
En soutien au Liban

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Pastiche " Pour que tu m'aimes encore " 09/08/2020
Auteur-compositeur : Jean-Jacques Goldman (1995)

Commentaires

  1. Très beau texte en hommage à ce pays ruiné par la guerre, le terrorisme, la corruption. Je plains ces pauvres gens qui ne sortent pas de ce marasme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Merci de ce premier billet sous mon pastiche, j'aime bien réécrire des paroles sur des chansons que j'aime. Et c'est la forme que ma muse voulait emprunter pour parler de cette catastrophe au Liban, comme tu le soulignes après tant et tant de souffrances et de malheurs. Alors je voulais chanter pour eux...
      Mes Amitiés

      Supprimer
  2. Chanson d'amour et de larmes pour un pays qui sombre dans des cratères de souffrance!
    C'est sublime ce que tu as écrit...
    ***
    Un pays
    Ses maisons éventrées
    Par la haine et la guerre
    Par la bêtise humaine
    Un pays,
    Un cimetière de ruines
    Où les morts
    Hantent les rues...
    Blessés au fond de leur dernier cratère...
    Souffrance qui déchire le cœur
    Un pays où les larmes remplacent la pluie...
    ******

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      La Généreuse ! Comme à ton habitude, tu donnes... tu donnes ! Si tu savais combien cela me touche ! Mer ci pour ton adorable billet, merci pour ce poème poignant venant réhausser ma composition.
      Bises virtuelles

      Supprimer


  3. Merci bcp Marl'Aime...je suis très émue ...quand on a tout perdu...votre soutien est notre unique bien...amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère inconnue,
      C'est moi qui suis à présent très émue car vous êtes l'une des destinataires de mon chant et je suis tellement bouleversée qu'il soit arrivé jusqu'à vous bien que je l'aie rêvé.
      Mes prières les plus vives vous accompagnent. Bien amicalement

      Supprimer
  4. bonjour marlène , quel beau poème en l' honneur du Liban dévasté , bravo pour ta plume , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Venant de toi c'est vraiment un beau compliment car ce n'est pas une forme classique qui ravit au plus haut ton suffrage ! Ton petit billet m'a donné grand joie !
      Bises virtuelles

      Supprimer
  5. Bonsoir chère Marlène,
    Je reconnais-là ton bon et grand cœur... Mes félicitations aussi pour toutes ces paroles très bien travaillées comme toujours.
    Mes "petits" ont retrouvé leur nid, j'espère m'y remettre !
    Je t'embrasse fort.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour mon amie,
      J'espère que tu as pu faire le plein d'amour pour tenir un moment !
      Merci pour ton billet qui me flatte énormément, c'est vrai que je les travaillent comme les vers d'un poème et je m'amuse beaucoup, j'adore ça !
      Bisous pêchus du Lundi

      Supprimer
  6. Ah ouais ! Maintenant je vois la puissance du pastiche ! En fait je pense qu'il faut les lire en écoutant les chansons en même temps. J'ai chanté comme une groupie :) Bravo c'est très réussi et surtout par rapport à cet événement si terrible, c'est un très bel hommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Yannick,
      Ton billet est vraiment adorable, je suis très touchée de tes mots car j'aime beaucoup écrire des pastiches et mon rêve serait de composer une chanson. Qui sait la vie me fera peut-être ce cadeau !
      Mes amitiés

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés