Hymne à l'esprit ouvert


La majorité des arts que l'on dénombre,
Valent splendide rançon
Majeurs, mineurs, n'est que fictive pénombre
D'esprits présomptueux qui d'un lustre en sont !

Pourquoi vouloir toujours trier dans des cases
Tout notre environnement
Et puis s'obliger à vivre en kamikazes
Suite à ce cloisonnement.

L'humanité vaut mieux que de se réduire
A se compartimenter
Se privant d'ajouter rompue à déduire.

D'or classique est recouvert
Mon coeur, mais l'aube en prose oeuvre à le séduire,
Mon hymne à l'esprit ouvert !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet iambique 04/09/2020

Commentaires


  1. Magnifique hymne qui appelle à l'ouverture d'esprit et qui exprime admirablement la richesse et la valeur de la diversité (mot devenu un peu galvaudé mais qui porte en lui une profonde beauté ! ) Sublime cri du cœur né de tes belles valeurs ! Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mel,
      Des mercis chaleureux pour avoir aimé mon hymne et d'avoir pris le temps d'un billet doux pour me le faire savoir. J'ai mis des jours à le composer car je presse ma muse sur mes recueils à paraitre alors je ne veux lui en demander davantage, je peux juste me soumettre à ses désirs.
      Mes Amitiés renouvelées

      Supprimer
  2. bonjour marlène, ce sonnet ta va à merveille , il est magnifique rempli d' humanisme , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Iris-Véronique,
      Merci de ton adorable billet qui m'a fait chaud au coeur. C'est bien agréable quand le message est compris et remporte en plus l'adhésion.
      Bisous et Bon week-end

      Supprimer
  3. Tellement en accord avec tes mots chaleureux et si humains. Ouvrir son esprit pourrait être un objectif à transmettre à tant de nos concitoyens. bravo pour ce très beau texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Je suis toujours trés heureuse et honorée de tes messages car je suis fan de ta muse qui nous régale tant.
      Mes salutations dominicales

      Supprimer
    2. Bonjour et bon dimanche chère Marlène,
      Ah ça pour avoir l'esprit ouvert, tu l’as, et je sais qu’il est sans cesse en alerte pour clamer le beau comme le laid que tu condamnes, mais avec la parcimonie qui t’honores quand tu veux ménager les esprits ! Voici un nouvel exemple de tes dons poétiques ! Bravo et gros bisous.
      Annie

      Supprimer
    3. Bonjour petite sœur de plume,
      Je pensais bien que tu apprécierais le message général et l'autre en particulier, toi qui navigue aussi en quête de la belle poésie peu importe le style ! Merci de tes mots si précieux pour ma muse.
      Bon dimanche à toi aussi.
      Gros bisous

      Supprimer
  4. Très absente des blogs
    Revenue plus tôt que prévus de nos vacances d’août, mon beau-père hospitalisé et s'affaiblissant de jours en jours...(3heures de route aller et retour chaque fois qu'on va le voir)
    Hier, journée festive avec nos deux petits derniers trois et quatre ans: 2 km en camping-car et 1h de bateau sur la Vienne...
    Aujourd'hui, mon mari est parti seul voir ses parents...J'étais super fatiguée...
    Voilà donc du temps pour lire les pages de mes amis...

    Je suis d'accord de ne pas trier dans des cases et tu nous le dis avec tes talents de poétesse....
    Les cases , notre société en fait trop... c'est nier le droit à la différence dans tous les domaines... Celui qui me tient le plus à cœur, ce sont les enfants, vu mon métier d'enseignante, j'ai toujours combattu ceux qui mettaient les élèves dans des "cases" disons des "cages"... En poésie mes élèves étaient libres sans normes, sans rien, sans règles et c’était de toute beauté... Alors bravo pour ce poème...Ton poème magnifique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Dans tes lignes soufflent Bonheur et tristesse, mais c'est le rythme de la vie, aujourd'hui j'ai appris le décès d'une collègue pourtant plus jeune que moi et qui était si pleine de vie ! Je ne m'explique pas.
      Merci d'être venue déposer ton billet riche de tes pensées que je partage complètement aussi en matière d'enseignement. Bonne soirée et au plaisir de te lire à mon tour

      Supprimer
  5. Coucou Marlène. Je retrouve avec plaisir tes jolis mots, tu sais que je les aime. Mais le hic est que je ne reçois plus ta newsletter alors je n'ai pas toujours le réflexe d'aller voir s'il y a du nouveau. Je ne sais pas ce qui se passe mais avec Blogger ou Blogspot, il arrive que je ne reçoive plus les news.
    Comme tu as dû le comprendre je poste sur By Marie ma poésie et pour mes images c'est ailleurs : https://marie.aminus3.com mais sur cette plateforme il n'y a pas possibilité de s'abonner ni de newsletter. Alors tu passes quand tu veux, je poste tous les jours et une seule photo. Ca me convient bien. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie,
      Merci d'être venue lire mon dernier poème, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu ce bonheur et je m'en réjouis. Je sais qu'il y a des bugs avec blogger qui sont vraiment énervants quand a ma newsletter je n'arrive même pas à la recevoir moi-même régulièrement alors pas de pb tu passes quand tu as envie, ça me va bien !
      J'ai bien enregistré ton transfuge de sites, je fais des tours régulièrement mais je n'écris pas tout le temps sur ton site de photos.
      A bientôt, bises

      Supprimer
  6. J eviens de tenter de me réinscrire à ta news mais on me dit que je suis déjà inscrite ce dont je me doutais bien car je n'ai pas annulé mon abonnement à ton site. Alors il y a manifestement un os Blogger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie,
      En fait tu es inscrite mais en anonyme sur mon site contrairement à Annie et Iris-Véronique alors peut-être que c'est qui t'empêche de recevoir des notifications. J'ai essayé de te mettre sur ma liste en interne mais je ne sais pas si ça changera quelque chose. Néanmoins merci de tes beaux efforts pour arriver chez moi. Je t'embrasse.

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés