Le poison des écrans


Pour ce sonnet mon rêve en mondovision
D'être lue avec art en grâce séculaire
Lors j'ai soin de cueillir précis vocabulaire
Car en vers je viens faire une prévision

Sur des gestes ayant maille à révision
Comme d'être cloués à notre cellulaire
Ou notre ordinateur, et le plus populaire
Qu'est celui d'allumer sa télévision.

Nous sommes tous Tristan au mauvais sort d'Isolde
Rongés par le poison des écrans à la solde
De médias distillant leurs torpides pipeaux !

Inexorablement sans que nous le dosâmes
Ils nous sont devenus passe-temps principaux
Et leur piètre influence anéantit nos âmes.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet français 23/09/2020

Commentaires

  1. bonjour marlène, beau sujet de thème contre le conditionnement humain mais il faut savoir fermer les écoutilles , belle plume chère amie , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Onjour Iris-Véronique,
      C'est tout à fait ça justement tout le monde le dit mais peu le font, moi y compris ! Mais c'est surtout pour les enfants et les ados que vigilance s'impose malheureusement il faut le reconnaître les parents sont dépassés dans beaucoup de cas. Bises

      Supprimer


  2. Ce que tu dis est très sage quand je vois les enfants hypnotisés devant les images .. déconnectés de ce qui les entoure ..on dirait qu'on leur a jeté un sort... Alors je suis tout à fait d'accord ... je travaille avec de jeunes enfants...et je vois tous les effets de ce génie malfaisant...Amitiés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mel,
      Ton billet vraiment me ravit, je ne dis pas que tout est à jeter mais je constate un niveau tellement effrayant de bêtise que ça m'effraie !
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Heureusement, il nous reste les mots et les tiens sont très beaux comme toujours. Il est vrai que les réseaux intoxiquent la pensée . Les jeunes avec leur téléphone greffé à la main ne participent pas au partage familial des conversations.. non, ils discutent avec leur amis ( ! ) , si on peut appeler ça des amis.. allez, sérénité, un peu de poésie, cet ailleurs qui nous va si bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lise,
      Merci à toi comme toujours d'illuminer ma toile en déposant ton billet si charmant. Je suis ravie que tu partages mon sentiment sur ces excès qui nous déforment tous et pas dans le bon sens je le crains !
      Mes amitiés

      Supprimer
  4. Bonsoir Marlène,
    De nouveau voici un sujet bien d'actualité au moment où les infos nous accaparent de bien mauvaises nouvelles. Que se passera-il pour nos enfants, qui, à force d'en entendre des vertes et des pas mûres se réveilleront ? Les traumatismes seront certainement importants.
    Bravo Marlène pour tes capacités d’analyse de notre société qui ne sont plus à prouver !
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir petite soeur de plume,
      Je te remercie de tes mots sous ce sonnet qui le tient bien à cœur alors que mes amis poètes approuvent le message me comblent vraiment de joie, particulièrement, toi !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  5. On ne peut qu'approuver ton superbe sonnet...
    Les écrans sont des poisons
    Distillent à profusion
    Les mensonges de saison...
    Ils font rêver sans raison,
    Enfermant dans leurs prisons
    Les filles et les garçons...
    La violence est leur moisson
    Diffusant la religion
    D'une extrême corruption...
    Plus de communication,
    Juste une désillusion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      Merci de rimer ton billet c'est une attention qui me touche énormément. J'étais presque certaine que tu apprécierais le message de mon sonnet.
      Gros bisous

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés