A tous les temps

Désolée, encore une chanson de Jacques BREL que je m'amuse à pasticher mais j'aime tellement !


J'ai peur que l'amour s'amenuise
Broyé par l'étau des horreurs
Que trop de torpeur ne nous nuise
Devant l'assaut des dévoreurs

Je vois tant de morts inutiles
De guerre, accidents ou méfaits
J'entends des plaintes si futiles
Pleurant celle aux ravageurs effets

Comme la perte
D'un être cher
Cette douleur experte
Qu'on ressent dans sa chair
Si c'est par barbarie
Qu'il nous est enlevé
Le chagrin soulevé
Est immense or en temps ne varie
Car ce poing dans la poitrine a le poids
De tout le dégoût intense
L'aigreur et le fiel d'exécrables pois
Inverse à l'accointance

Faudra-t'il que le pire à venir
Soit présent conjuguant l'avenir
Au passé par mode planétaire
De détruire à tous les temps la terre.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Pastiche "La quête" 14/10/2020

Interprétée par Jacques Brel (1968)
Auteur : Joe Darion
Compositeur : Mitch Leigh

Commentaires

  1. Des mots puissants qui reflètent ma pensée aussi. La violence de plus en plus présente, le terrorisme, la planète en danger, le virus.. franchement, le matin, je n'ose plus écouter les infos de peur de pourrir ma journée. Soyons fortes, Amie poète !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Lise,
      Encore merci d'être là pour venir lire mes mots et de les apprécier. Je me dis que si c'est autant que je me régale des tiens alors nous nous sommes bien trouvées.
      Toutes mes amitiés, bonne journée

      Supprimer
    2. Bonjour Marlène,
      Ah si Brel était encore de ce monde il pourrait en chanter des catastrophes ! Tu as emprunté fort justement sa force pour dire la folie de notre monde qui me fait peur aussi...
      Bravo Marlène et gros bisous.
      Je m'occupe de ce que tu sais en novembre. J'attends car j'ai mal au crâne ! La malice a dû partir avec le bobo !
      Annie

      Supprimer
    3. Bonjour Annie,
      Merci de tes mots sous mon pastiche, j'avoue en le composant que je l'ai imaginé articulant mes vers de la manière qui lui était si particulière pour marquer le coeur et l'esprit. J'adore cette chanson et je m'amuse beaucoup dans cet exercice car je réécoute plusieurs fois les chansons pour y placer mes rimes.
      Gros bisous

      Supprimer
  2. Je pense que Jacques Brel aurait aimer chanter ton poème!
    La vie aujourd'hui est bafouée, la violence règne en maître...
    Pourtant j'aime encore y croire à cet amour que chantait notre grand Jacques:
    "Quand on a que l'amour
    Pour parler aux canons
    Et rien qu'une chanson
    Pour convaincre un tambour
    Alors sans avoir rien
    Que la force d'aimer
    Nous aurons dans nos mains
    Amis, le monde entier"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Je suis ravie comme toujours de tes charmants commentaires qui me font toujours ressentir que tu me comprends bien et tu m'as fait le plus beaux des éloges car Jacques BREL chaque fois que je l'entends chanter je frissonne et il n'y a pas une seule chanson de son répertoire que je n'aime pas, parmi toutes celles que je connais bien sûr ! Quand on a que l'amour et la quête dans le trio de tête alors mille fois merci Marie
      Amitiés sincères

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés