Deux mille vingt, malheur !

En remerciant Iris-Véronique pour cette forme classique qui a réveillé mon inspiration...


Deux mille vingt, malheur ou morbide rescrit* ?
Quand le progrès poursuit sa lutte en médecine
Contre la mort gommant les croix qu'elle dessine
Au long du parchemin de par son droit prescrit.

Ce virus ravageur nulle part circonscrit
Saurons-nous même un jour d'où provient sa racine
Pour ne plus qu'il effraie en sa sève assassine ?
Je redoute le plan dans lequel il s'inscrit !
Deux mille vingt, malheur

Dont tu hérites mal, an neuf à tes prémices
Ce n'est vraiment pas juste alors que tu frémisses
De ne pas nous chauffer aux rayons du désir

Illuminant nos cieux en ardeur opportune.
Gardes-nous de ne point revivre l'infortune
De traverser le temps sans le moindre plaisir
Deux mille vingt, malheur !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet à clausules 14/01/2021

* Ordonnance donnée par un souverain sur une affaire particulière

Commentaires

  1. J'ai bien peur malgré ton texte toujours magnifique que nous soyons partis dans les mêmes traces qie 2020. Ce virus va encore nous pourrir la vie durant des mois. C'est très lourd , vite que la vie reprenne ses droits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sedna,
      Le plaisir de te lire sous poèmes est presqu'aussi curatif que de les composer alors j'ai double ration d'ardeur pour tenir un bon mois ! Je sais que ce n'est pas gagné avec ce qui nous pend au nez mais un pas après l'autre, ça du au jour le jour et je crois qu'on aura pas mieux ! Courage mon amie

      Supprimer
  2. bonjour marlène, quelle belle réussite son sonnet , il y décrit une détresse planétaire , magnifique , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Iris-Véronique,
      Des mercis double dose d'abord pour la forme que tu m'as inspirée et ensuite pour tes éloges qui me vont droit au cœur. Bon dimanche et gros bisous

      Supprimer
  3. Chère Marlène bonjour,
    Hélas je trouve que 2021 commence bien mal ou est-ce mon sentiment par rapport à mes soucis ?
    En tout cas ce sonnet à clausules et parfaitement réussi ! Tu as pérennisé celui qui a fait le tour de la planète de manière atroce... Nous avons donc découvert la pagaïe des états née à la suite de ce virus ainsi que tout ce que nous supposions mais qui demeurait caché jusque là !!!
    Mes bravos mon amie.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annie,
      Je suis bien désolée du poids de tes soucis sachant leur origine et je prie autant que je peux que le ciel t'entende ! Que tu puisses voir une issue à ce corrosif calvaire durant 2021. Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  4. Bravo pour la forme poétique et le contenu de ton poème!
    2020 s'en est allé mais hélas les premiers pas faits dans cette nouvelle année sont pleins de peur et d'incertitude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie, je suis ravie de te savoir de retour et que tu sois passée me déposer ce petit billet qui m'enchante tant. Tu as raison c'est un bien long cauchemar que nous vivons-là !
      Mes Amitiés

      Supprimer
  5. Bonjour, votre blog est une belle découverte au travers de vos jolis mots sur des sujets divers de sociétés. Une année qui semble à ce stade dans la continuité et donc similaire à la précédente voire pire avec ces nouveaux variants venant de pays différents. Nous marchons dans l'inconnu, car ce vaccin on sait pas ce qu'il donnera de bénéfique en ajoutant ces nouveaux variants, il ne sera pas efficace à coup sûr... Belle fin de journée, et merci pour ce joli blog que vous avez créez.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Bonjour Théo,
      Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon blog et aussi d'avoir pris quelques minutes pour me laisser un billet aussi charmant. J'ai voulu vous rendre la pareille mais malheureusement votre lien n'aboutit pas.
      Mes salutations amicales

      Supprimer

Publier un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés