Rêve fabuleux

Mes pensées pour Kevin et Alisha, victimes des récentes violences urbaines qui se démultiplient causant des morts si stupides parmi la jeunesse partout en France. Pour soulager mon cœur, je n'ai que mes prières …


Désir ardent d'un rêve fabuleux
D'un Saint-Esprit ordonnant pour le monde
La potion aux dons miraculeux,
Qui sauverait l'être humain de l'immonde.

D'un Saint-Esprit ordonnant pour le monde
Ce philtre d'amour d’effets bondissants
Qui sauverait l'être humain de l'immonde
Vent de violence aux sons vrombissants.

Ce philtre d'amour d’effets bondissants
Suffira-t-il en guise de sésames !
Vent de violence aux sons vrombissants,
Sans répit se fend d’assombrir les âmes.

Suffira-t-il en guise de sésames
Un souffle infime exhalant la bonté ?
Sans répit se fend d’assombrir les âmes
La haine arborant un front éhonté.

Un souffle infime exhalant la bonté
Pour mon bonheur me fait la révérence,
La haine arborant un front éhonté
Face au venin miel a ma préférence !

Pour mon bonheur me fait la révérence
L'azur d'un ciel qui n’est plus nébuleux
Face au venin miel a ma préférence !
Désir ardent d'un rêve fabuleux.

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie – Pantoun 07/06/2012

Commentaires

  1. Bel hommage, si seulement les mots suffisaient à une prise de conscience. Ces violences urbaines et autres sont en progression actuellement. Des jeunes pleins de vie sont conduits au cimetière alors qu'ils avaient tant d'années devant eux. C'est horrible et si triste.. J'ajoute que j'ai mis un de tes poèmes sur ma page d'intro du blog pour quelques jours. Peut-être d'autres personnes viendront ainsi constater ton immense talent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Je suis si émue de ta gentillesse que j'en suis presque gênée ! Ma muse est moins humble, elle fanfaronne et fait des cabrioles car elle sait bien que le compliment vient d'une belle artiste !
      Régulièrement je soulage mon cœur et esprit du lot meurtrier quotidien pour continuer d'avancer. Oui, tu as admirablement résumé le message, si seulement les mots…
      Bises

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bonjour Tilk,
      Merci infiniment de m'avoir fait savoir que vous avez aimé, je suis très honorée.
      Bon week-end

      Supprimer
  3. bonjour marlène, un cri de détresse , un cri de rage contre la vermine de la violence , comment ne pas être indifférente ? très bel écrit pour lui rendre hommage à cette jeunesse meurtrie , je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique,
      Et oui je crie pour ne pas pleurer ! Les yeux bien ouverts sur tous ces dérapages absurdes qui se produisent ici et ailleurs, je veux quand même continuer à nourrir mon espoir d'un meilleur lendemain alors j'écris et ce poème date de 2012, c'est dire si l'actualité est toujours aussi sombre ! Merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup.
      Bon week-end et gros bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Marlène,
    Je suis heureuse de t'annoncer que mon blog est ressuscité des flammes de l'enfer virtuel !!!
    Comme ton hommage est touchant. Nous avons tous et toutes, plus ou moins, eu des raisons d’être en colère à une période de notte vie mais jamais nous n’avons usé de violence... Nous appelions ça avoir le cafard, ne plus croire en rien , etc... Que se passe-t-il dans la tête de nos jeunes gens et des plus âgés aussi ? Mais bon sang, il faut punir et arrêter de trouver des circonstances atténuantes car ceux qui sont devenus martyrs, eux, ne reviendront plus. Je suis sévère mais il le faut.
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma chère Annie,
      J'ai pu me réjouir mille fois de cette bonne nouvelle ! D'abord une majorité de fois pour toi et puis beaucoup d'autres pour moi car je pense que nous partageons tous ici une passion devenue vitale en création mais aussi en découverte.
      Merci pour ton commentaire élogieux, Annie, et oui, bien malheureusement la violence est toujours d'actualité puisque ce pantoum date de 2012, je l'ai récemment corrigé grâce à tes remarques, pour qu'il figure dans mon 2 -ème recueil qui sort dans 8 jours maintenant.
      Gros bisous

      Supprimer
  5. Puisse ce si noble rêve se réaliser contre ces absurdes violences qui prédominent dans cette stupide société consumériste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mokhtar,
      Un grand merci tout auréolé de fierté d'avoir réussi à vous transmettre un message plaisant à votre esprit.
      Cordiales salutations

      Supprimer
  6. Il faut rêver d'un impossible rêve!
    Il faut rêver d'un pays où les gens s'aimeraient...vraiment...
    Il faut rêver et rêver encore pour que nos rêves détruisent la violence et la haine...
    Il faut rêver et écrire comme tu le fais mais notre monde va à la dérive sans boussole et sans phares...
    J'ai peur pour nos jeunes, j'ai peur de ce monde en tempête...
    Merci pour ton message poétique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie,
      C'est agréable pour moi de te lire sous mes poèmes quand je sais tous les sites que tu suis alors chaque fois je me sens honorée. Je suis comme toi j'ai peur pour demain mais si je perds l'espoir c'est la fin alors je le nourris de la moindre miette d'amour qui se trouve sur ma route.
      Merci pour ces beaux vers imptovisés.
      Bises

      Supprimer
  7. Puissant! C'est la première fois que je vois cette structure de poème. Une belle découverte pour moi, merci Marlène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Yannick,
      Je te remercie de ta charmante visite qui me fait très plaisir. Ce poème dit Pantoum est en fait l'un des plus difficiles à composer que je connaisse après la sextine et le chant royal. Je suis touchée qu'il te plaise.
      Bon dimanche, bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés