Froid de loups

Déjà excédée par la sempiternelle et toujours aussi sordide parade politique, je vous dévoile en avant avant-première, un petit extrait de mon 3ème recueil " Mes élans d'Espoir et de Révolte "en cours d'édition.


Ces hommes-là ne me font plus rêver
Je ne vois plus que les loups en surface
Hurlant au lard dont aucun ne surfasse
La foison suivant l'art de nous gréver !

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Quatrain 06/09/2021

Commentaires

  1. Bonjour Marlène,
    En un joli quatrain tu as traduit ce que je ressens et ce de plus en plus.
    Jamais rien ne changera, la musique est la même depuis si longtemps et les pauvres restent pauvres. Les petits font avec en pensant que c'est pire ailleurs et donc qu'il ne faut pas trop se plaindre ! Comme c'est lassant cette course au pouvoir et son blabla... Il doit être valorisant ce pouvoir et pourtant quelle vie ! Je me bouche les oreilles et je demeure avec ma petite maison, mon petit jardin, mon petit budget, mon petit chien ( et mon petit mari !!!) sans attendre d'avantage ! Et moi aussi pour me consoler je me dis ce pourrait être pire !
    Gros bisous de ton amie qui tente de refaire surface...
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère petite sœur, merci de ton accueil à mon petit jet poétique mais j'ai fait d'une pierre deux coups ! J'ai calmé mob dégoût de ce cirque politique et j'ai annoncé la parution de mon prochain recueil, j'espère pour la fin du mois si je termine ma mise en page demain. Je pense très fort à toi et je t'écrirai dès que possible. Je te transmets tous mes vœux de courage. Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  2. en accord toujours avec tes mots, chère Marlène. Nous ne sommes que des pantins dans ce cirque !
    Moi aussi, tant de faits me révoltent, on parle encore de F. Fillon, par exemple et parfois, cela me donne envie de vomir..

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Bonjour Lise,
      Merci de tes charmantes lignes qui me font toujours un grand plaisir car elles stimulent les apparitions de ma muse. Oui, pauvres de nous 8 mois d'un autre terrible calvaire ! Bonne journée

      Supprimer
  3. bonjour marlène , j'aime beaucoup tes vers qui ont la pensée que la mienne , très jolie strophe , mes félicitations pour ton recueil , bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Iris-Véronique, merci de partager mon exaspération, en l'écrivant je rêve de la faire entendre et ça me fait du bien. Bises

      Supprimer
  4. Le monde de la politique est pour moi un vaste théâtre où chaque acteur devient marionnette de ses illusions, de ses désirs de pouvoirs... Tel un magicien, il sème des rêves en endormant les spectateurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Et je trouve ton image du théatre reste encore bien flatteuse, j'aurais dit plutôt poulailler ! Hihi la pièce commence mais nous en connaissons déjà tous les actes !
      Bon week-end

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés