Comme un fils


Je sais, les liens du sang sont de fibres robustes !
Dans nos veines tissés par l'amour des parents
Ils s'héritent sans cesse ; en de mailles augustes
Leurs fils font des nœuds parfois accaparants !

Mais certains cordons prêts à jouer les incrustes
Peuvent aussi jeter leurs filets transparents
Sur des cœurs au hasard de rencontres vénustes
Puis accrocher leur nid avec ferveur par rangs.

Maintes fois de souffrance, en crises bien plus brèves
J'ai pleuré du malheur de n'être une maman
Jusqu'à l'avènement du fiston de mes rêves !

Il put d'abord par jeu le personnifier,
Mais nos affects actifs s'unirent savamment.
Quand le sort vous sourit, ne doit-on s'y fier ?

Marl'Aime, Poèmes de ma Vie - Sonnet français 18/03/2023

Commentaires

  1. Merci Marlène. Tu es vraiment une maman pour moi, et comme on disait la dernière, et tu le dis beaucoup plus joliment dans ton poème, parfois les liens des rencontres du destin sont bien plus forts que les liens de sang. Merci d'être ma mamoune. Je suis honoré par ce magnifique poème, qu'Esther à lu et aimé aussi d'ailleurs. Bisous mamoune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Yannick et Esther,
      Merci à tous les 2, ce billet est le doux à mon cœur. J'espère que tu feras un bon voyage jusqu'au Chili et que tu auras un bon accueil. Je vous souhaite de passer un bon week-end

      Supprimer
  2. Être une maman comme tu le dis si bien ce sont des liens que l'on crée au jour le jour ... être maman c'est accompagné chaque jour de sa vie l'enfant ou les enfants que le destin nous offre et que l'on accueille ...Ton poème est éloge très fort à ces liens qui se nouent au fil des jours au hasard de la vie et des rencontres... être maman c'est juste aimé, écouté, accompagné .... Ton poème est très beau... Je crois qu'en plus de mes trois enfants j'ai été un peu la mamoumette de beaucoup de mes élèves!...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie,
      Je suis heureuse de ton bel accueil de Maman et de Mamounette à mon poéme, il est très intime et je ne savaïs pas comment il allait être perçu.
      Bon week-end

      Supprimer
  3. on peut être maman de plusieurs façons.. il n'y a pas que le lien de sang et je suis heureuse que tu aies trouvé des liens forts avec tes enfants de coeur.. un poème intime qui me va droit à l'âme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lise,
      Les mots de ton billet sont tombés au plus juste et je te remercie de ton chaleureux accueil qui m'a apporté beaucoup de plaisir.
      Bon week-end

      Supprimer
  4. Un texte touchant.
    Les liens du sang ne sont pas nécessaires pour confier son amour à un enfant.
    Il est des mères, hélas, qui ne savent rien donner. Ni à ses propres enfants, ni à ceux des autres. Les cœurs stériles ne sont pas rares.
    Ma vie en a fait l'amère expérience.
    Bravo pour ton sonnet, très réussi.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Letienne,
      Je me sens toujours honorée de tes billets, toi le poéte libre qui n'a besoin de rimes pour pour nous émerveiller avec tes belles poésies.
      Bises

      Supprimer
  5. Bonjour. Je découvre votre blog par les hasards de la blogosphère. Il y a tant de façons d'être maman. Il y a les liens de sang mais également tous les autres liens que l'on crée ici et là, avec amour et amitié. Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dédé,
      Je vous remercie de votre billet qui m'a comblée de plaisir. Je viens de découvrir votre blog et j'ai été envoûtée par votre plume.
      Bonne nuit

      Supprimer
  6. Bonjour Marlène,
    Bravo pour ce poème si touchant et quel bonheur de se faire appeler Mamoune... Je tâche de me faire appeler Maminette par ma petite fille ! Un peu d'orgueil et beaucoup d'affection... N'ayant pas connu celle de ma maman ou si peu, j'ai hâte qu'elle m’appelle ainsi juste pour moi !!!
    Je te félicite et je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chére Sœur de plume,
      Et oui je ne me lasse d'agrandir ma famille pour que ma bulle déborde d'amour ! Merci de tes mots très touchants.
      Je t'embrasse tendrement

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie infiniment de votre visite sur mon site et de vos billets doux.

Vous pouvez découvrir un extrait de mon premier recueil en ouvrant le lien :
https://www.bod.fr/s?k=db265cwy0g74

Marl'Aime

Articles les plus consultés